Accueil Espace Bouddhiste Société Un adolescent de 13 ans au sommet de l’Everest

Un adolescent de 13 ans au sommet de l’Everest

11
0

Everest13ans.gif

Un adolescent américain de 13 ans a battu le record de l’alpiniste le plus jeune à atteindre le sommet de l’Everest, d’après son porte-parole.

L’équipe du jeune alpiniste a appelé par téléphone satellite pour déclarer qu’il avait atteint le plus haut sommet du monde samedi. Le précédent détenteur du record était un Népalais, Temba Tsheri, parvenu au sommet à 16 ans, en y laissant cinq de ses doigts.

Jordan Romero, originaire de Big Bear dans l’Etat américain de Californie, a escaladé le Toit du Monde avec une équipe comprenant son père, l’amie de son père et trois sherpas, en partant du camp de base situé sur le versant chinois de la montagne. Le jeune californien a décidé d’escalader les pics les plus hauts des sept continents. Il avait déjà escaladé à neuf ans le Kilimanjaro.

L’équipée a atteint le sommet quelques heures avant l’heure prévue. « La première chose qu’ils ont faite a été de se serrer dans les bras et de dire « je t’aime, je n’arrive pas à imaginer que nous sommes finalement ici’ et ils ont commencé à pleuré », a expliqué le porte-parole de l’équipée Rob Bailey.

Arrivé au sommet, l’adolescent a planté des graines qui lui ont été données par un moine bouddhiste d’un monastère local pour lui porter chance pendant l’ascension, a ajouté M. Bailey.

Jordan Romero a ensuite appelé sa mère du sommet de l’Everest, situé à 8.850m d’altitude, par téléphone satellite. « Il a dit ‘Maman, je t’appelle du Toit du monde »’, a raconté sa mère Leigh Anne Drake à l’Associated Press, de Californie où elle a suivi l’évolution de son fils par un système GPS.

« Il y a eu beaucoup de pleurs et de ‘je t’aime, je t’aime »’, a expliqué la mère de l’adolescent. « Je lui ai simplement dit de rentrer à la maison ».

L’Everest était le premier pic supérieur aux 8.000m auquel s’est attaqué le jeune américain. Contrairement au versant népalais, aucune limite d’âge n’est fixée pour le versant chinois qui mène au Toit du monde. Jordan Romero s’est inscrit auprès des responsables chinois en avril, a déclaré Zhang Mingxing, le secrétaire générale de l’Association d’alpinisme du Tibet chinois.

Il reste au jeune Américain un pic à gravir pour achever son rêve: le massif Vinson, en Antarctique. L’équipe de Jordan Romero devrait partir en Antarctique en décembre, a ajouté le porte-parole. « C’est du gâteau! », a estimé la mère de l’adolescent.

Source : http://tempsreel.nouvelobs.com

Previous article« La Vertu des steppes, Petite révérence à la vie nomade », Marc Alaux
Next articleThaïlande — Bangkok prie la paix une semaine après la fin des émeutes