Accueil Billet du jour L’agitation du monde est une drogue

L’agitation du monde est une drogue

27
4

Ou trouver refuge dans ce monde trompeur ou le sensationnel et le malheur
constituent le fond de commerce de ceux qui nous informent, où la science et le marketing s’ingénient à créer des niches de besoin sur ce qui nous reste de libre arbitre et de temps à soi…

P1010022_modifie-2.jpg

Je ressens un profond respect pour tous ceux qui chaque jour pratiquent la méditation qui est la véritable liberté.

La création artistique est également un moment privilégié où on est à l’abri de l ‘invasion du monde, elle est en chaque être, accessible à tous les instants de
la vie , pourvu qu ‘on veuille bien se mettre en route
«pour en trouver le chemin».

P1000454_modifie-1.jpg


Nadja

Previous articleOm Hommage à Tara la Libératrice
Next articleCambodge — On ne peut plus compter sur les bonzes !

4 Commentaires

  1. L’agitation du monde est une drogue
    Merci pour ces oeuvres d’une grande douceur. Je pense aussi que l’Autre, ce monde extérieur, n’a d’autre pouvoir sur nous que celui que l’on accepte de lui donner, et qu’il est important de garder les yeux ouverts.

  2. L’agitation du monde est une drogue
    Ou trouver refuge dans ce monde trompeur ou le sensationnel et le malheur constituent le fond de commerce de ceux qui nous informent, où la science et le marketing s’ingénient à créer des niches de besoin sur ce qui nous reste de libre arbitre et de temps à soi…
    La porte d’entrée est dans votre cœur, sa sagesse tisse une aura qui vous retranche de la fascination des illusions magiques et autres colifichets du sensationnel. Ces personnages dans ces peintures sur cette page ont une apparence endormie. Qu’ils se réveillent dans l’Éveil pour le plus grand bien de tous. Que leurs postures témoignent de cette intention.

  3. L’agitation du monde est une drogue
    Nous sommes attirés par tout ce qui est sensationnel, la nouveauté, le bruit, les distractions, nous sommes avides des sensations que nous procure le monde extérieur.
    Nous sommes comme ces papillons, qui la nuit venant, attirés par les sources lumineuses, viennent se coller contre les lampes au risque de se brûler les ailes.
    Nous prenons le monde pour une réalité qui nous fascine et nous appelle, nous croyons que les phénomènes sont permanents et durables.
    La méditation est un moment qui permet de se retrouver, de contempler la réalité telle qu’elle est : impermanente et éphémère, ce qui nous permet de se libérer de toute aliénation pour ce monde plein d’illusions.

Comments are closed.