Accueil Espace Bouddhiste Société Birmanie — Suu Kyi ne pourra pas se faire élire

Birmanie — Suu Kyi ne pourra pas se faire élire

8
0

10.03.2010

icone_mains_Aung_San_Suu_Kyi.jpgUne nouvelle loi électorale promulguée par la junte au pouvoir birmane empêche la lauréate du prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi de participer aux élections générales qui devraient avoir lieu cette année, ont annoncé les médias d’État. La nouvelle loi, publiée dans les journaux officiels, empêche quiconque reconnue coupable devant un tribunal de participer aux élections à venir.

Or, la dissidente âgée de 64 ans a été condamnée en août 2009 à trois ans de réclusion et de travaux forcés, peine commuée en une prolongation de 18 mois de sa résidence surveillée, jusqu’en novembre, et confirmée en appel. Elle a passé 14 de ces 20 dernières années en détention.

La date précise des élections n’est pas encore connue.

Les partis politiques qui souhaitent se présenter ont soixante jours depuis lundi pour s’inscrire auprès d’une commission chargée de l’organisation des élections et dont les membres vont être désignés par la junte au pouvoir.

Début 2008, la junte militaire birmane avait annoncé la tenue d’élections générales pour 2010, les premières depuis 20 ans. Les dernières élections en 1990 avaient été remportées par le parti de la lauréate du prix Nobel de la paix Aung San Suu Kyi, la Ligue nationale pour la démocratie (LND), mais l’armée avait refusé de lui passer le pouvoir.

Le parti d’Aung San Suu Kyi ne s’est toujours pas engagé à participer à ces élections. Il conteste la validité de la Constitution de 2008 qui stipule notamment que l’armée conservera un certain contrôle sur le gouvernement ou contient des clauses permettant d’empêcher la participation d’Aung San Suu Kyi.


Source : AP

Previous articleCambodge — On ne peut plus compter sur les bonzes !
Next articleLe dalaï lama accuse Pékin de vouloir « éradiquer le bouddhisme »