Accueil Actus Des moines Thaï attaquent le clergé occidental

Des moines Thaï attaquent le clergé occidental

22
1

30 Décembre 2009

Bangkok, Thailande — Les moines de la forêt de Wat Nong Pah Pong veulent que le Conseil des Aînés et le Bureau du Bouddhisme National imposent des contrôles plus stricts sur les moines occidentaux, pour qu’ils arrêtent l’ordination des femmes.

Pandit Bhikkhu walks the path to spiritual enlightenment.
Pandit Bhikkhu walks the path to spiritual enlightenment.
Ils veulent aussi que les temples Thaï d’occident deviennent la propriété de la Sangha Thaï pour en assurer un contrôle total.

Les moines revendiquent ces changements depuis la récente ordination de deux femmes au Temple de Bodhinyana, filial de Wat Nong Pah Pong, à Perth, en Australie.

Le Conseil Ecclésiastique est opposé à l’ordination féminine. Le clergé de Wat Nong Pah Pong a excommunié l’enseignant du Dharma Phra Brahmavamso, communément connu sous le nom de Ajahn Brahm, pour avoir parrainé l’ordination.

Son temple a aussi été dépouillé de son statut de monastère filial de Nong Pah Pong.

Le Conseil a déclaré qu’il “voulait le retour du temple”. Il a revendiqué que le Temple de Bodhinyana avait été construit à l’origine avec l’argent donné par les disciples Thaï de feu Luang Por Chah.

Ils ont déclaré qu’ils ne savaient pas comment faire aboutir leurs doléances face au système légal Australien, et ils ont demandé l’aide de l’Office National du Bouddhisme.

La propriété du temple est l’un des principaux obstacles pour exercer le contrôle sur les moines occidentaux, car les temples sont la propriété d’associations privées, et non de la Sangha Thai elle-même, a déclaré Phra Kru Opaswuthikorn au cours d’une conférence de presse lundi.

Cela devrait être changé pour assurer le contrôle du Conseil Ecclésiastique sur les temples Thaï, à la fois en Thaïlande et à l’étranger, a-t-il dit.

L’amertume et l’animosité vont grandissantes parmi les moines de Wat Pah Pong à l’encontre d’Ajahn Brahm, et ils l’ont accusé de mauvaise gestion des temples en Australie. Ils se sont plaints qu’il ait modifié le règlement et nommé ses partisans pour diriger des temples.

Ils sont également mécontents des allégations négatives qu’Ajahn Brahm a émises à propos du clergé Thai ainsi que du Bouddhisme Thai dans ses discours à l’étranger.

Si aucune action n’est entreprise, le conseil craint que plus de femmes risquent d’être ordonnées en occident.

« Tôt ou tard, nous verrons des moines femmes partout », a déclaré Phra Kru Opaswuthikorn. Il a ajouté que l’introduction de l’ordre Siladhara, ou des 10 préceptes de nonnes, qui a été mis en place par le plus âgé des moines occidentaux, Ajahn Sumedho, comme alternative aux moines femmes en Thaïlande était également impensable.

Cela serait difficile pour le public Thai ainsi que le clergé d’accepter l’ordre de Siladhara, a-t-il dit, parce que la présence des femmes apporte des complications inutiles au vœu de chasteté des moines.


Source : www.bangkokpost.com

Traduction : Sophie Alvarez pour Buddhachannel

Previous articleOshôgatsu : le Nouvel An au Japon
Next articleVictor Hugo — Paris, 31 Décembre 1844, minuit.

1 commentaire

  1. Des moines Thaï attaquent le clergé occidental
    il n’est du pas possible que le clergé occidental se laisse attaqué par les moines thai

Comments are closed.