Accueil Billet du jour Pierre Suchet — C’est moi l’Ego, j’habite chez toi

Pierre Suchet — C’est moi l’Ego, j’habite chez toi

10
0
L'ego
L’ego

« Bonjour, c’est moi l’ego, j’habite chez toi! » . N’avez-vous jamais été interpellé de la sorte par une malicieuse petite voix intérieure?

Car elle est là, ou plutôt, il (l’ego) est là, toujours prêt à vous prendre dans ses filets. Si vous n’y prenez pas garde, il se manifeste à la moindre occasion. Il vous flatte par exemple, lorsque content de vous et satisfait, vous venez d’accomplir un petit exploit dans votre vie professionnelle ou personnelle, ou au contraire, il vous vexe si vous êtes confronté à un échec ou à une déception.

A vôtre insu, l’ego vous poursuit. Sans coup férir, il peut vous pousser à agir sur des impulsions en vous entraînant dans le cycle quasi infernal des actions-réactions et de l’impermanence. Emotions, passions, sentiments positifs ou négatifs, tout est bon pour qu’il intervienne et vous conduise par le bout du nez.

De là à sombrer dans une tension permanente, voire dans une dépression de nature à vous pourrir la vie, il n’y a qu’un pas que l’ego-démon cherche sans cesse à vous faire franchir. Jusqu’au jour où vous commencez à vous rendre compte que ce serait tellement plus simple de ne plus l’écouter et de vivre tranquillement vôtre vie.

Vous résistez et il vous arrive alors de l’interpeller: « mais qui commande ici, le futile ou l’authentique? »

Une prise de conscience apparaît alors et, peu à peu, la petite voix malicieuse fait place à la « vraie » voix (ou Voie?) intérieure qui nous alerte spontanément lorsqu’un dérapage involontaire nous fait dévier des actions ou des réactions justes. Cette Voie intérieure nous dit: « attention, regarde toi! ne t’emballe pas! ne fonce pas tête baissée sans réfléchir dans un acte irréfléchi et primaire. »
On comprend dès lors tous le sens que prennent les quatre nobles vérités énoncées par Siddharta Gautama Sakyamuni, Bouddha: « toute chose est impermanente, elle n’existe ni en elle même ni pour elle même et le Dharma, qui échappe à tout concept est inexprimable ».


Pierre Suchet pour www.buddhachannel.tv

Previous articleOndes mobiles : 5 questions sur l’avis de l’Afsset
Next articleVidéo — Les Moines du Temple Shaolin