Accueil Espace Bouddhiste Interreligieux Sur la piste du zazen, en occident, il y a des milliers...

Sur la piste du zazen, en occident, il y a des milliers d’années…

20
0

Le Zen est la méditation assise dans la posture traditionnelle du lotus. Certes, le Bouddha atteignit l’Éveil dans cette position, il y a 2600 ans… Mais cette assise était pratiquée par l’être humain avant l’avènement du bouddhisme. Ainsi, on a retrouvé sa trace, y compris en occident, y compris à l’époque protohistorique.

lotus-13618.jpg

Bien avant Siddhartha Gautama, on pouvait voir Siva, dieu du yoga et de la danse, qui pratiquait la même posture sous un figuier.
Certains prétendront, pour resituer la chronologie : « Sans zazen, il n’y aurait pas eu de Bouddha. Zazen est antérieur au bouddhisme puisque le bouddhisme, c’est une doctrine qui est issue de l’expérience par Bouddha. »

On a également retrouvé des statuette en Irlande, du IXe siècle, rappelant le Zazen. Le personnage présente un menton rentré et une position des mains adaptée à cette méditation.

Cernunnos3.jpgChez les celtes, on trouve aussi Cernunos, un dieu communément représenté assis en tailleur, entouré d’animaux.

Plus encore, le célèbre sceau d’Oseberg, en Norvège (Ie siècle), montre un sujet en méditation avec les jambes parfaitement croisée en Zazen. En outre, il porte sur la poitrine une sorte de rakusu. Pourtant, il s’agit un objet de manufacture viking.

Parallèlement, on trouve à Helgö (en Suède), une statuette qui semble d’origine indienne. Le personnage, toujours représenté dans la position de méditation, est également assis sur une fleur de lotus.

buddha-7.jpgComment expliquer de telles convergences ? L’archéologue E Epérandios a mis en évidence une profusion de dieux « assis dans la pose bouddhique » (-c’est son expression-), datant du Ve siècle.

Peut-on imaginer un commerce, notamment entre les vikings et les indiens, pour ce qui concerne le bouddha d’Helsö ? S’agit-il, sinon, d’un témoignage de fond indo-européen, commun aux populations européennes (notamment celtiques) et du Nord de l’Inde ?

Ou bien s’agit-il tout simplement d’une analogie hasardeuse de la part d’un petit nombre d’historiens ?

Toujours est-il que le Zazen fut « ré-introduit » par la suite. Par Bodhidharma, en Chine au VIe siècle de notre ère, par Dogen, au Japon, au XIIIe, ou enfin par Deshimaru, en Europe au XXe… Et connaît un succès dans ces populations depuis lors.


Marie Koenig pour www.buddhachannel.tv

Previous articleLa Fête des fantômes 鬼節
Next articleLes Dieux du Foyer Vietnamien