Accueil Espace Bouddhiste Société Kirguizstan — Arrestations des manifestants après la réélection controversée du président Bakiev

Kirguizstan — Arrestations des manifestants après la réélection controversée du président Bakiev

7
0

Le 23 juillet dernier, le président Bakiev a été réélu au Kirguizstan, suscitant la vive protestation de l’opposition qui parlent de fraudes électorales massives. 5000 personnes avait manifesté à Bichkek, la capitale, en signe de protestation le 29 juillet.

Les résultats de l’élection présidentielle kirguize du 23 juillet dernier sont très critiqués par l’opposition, mais aussi par les organisations internationales. En effet, le président Bakiev a été crédité de 76% des voix, contre 8% pour son principal opposant, Almazbek Atambaïev, qui dénonce des fraudes. L’OSCE

M. Bakiev
M. Bakiev
(Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe) appuie ses déclarations et évoque de nombreuses irrégularités : bourrage d’urnes, vote multiple, listes électorales inexactes… L’Union Européenne a fait part de ses «inquiétudes» concernant le résultat du scrutin.

Promettant d’organiser des manifestations, l’opposition a réuni 5000 personnes à Buchkek, mercredi 29 juillet, pour dénoncer le résultat du scrutin. Les manifestants ont défilé dans la capitale en clamant «Rendez-nous le pouvoir usurpé !».

A la suite de cette manifestation, des dizaines de personnes auraient été interpelées, l’opposition fait état de 150 arrestations. Dmitri Medvedev a tenu à féliciter la réélection de M. Bakiev à la tête de l’ex-république soviétique.

L’opposition a relancé un appel à la population pour manifester contre les résultats des élections aujourd’hui, jeudi 30 juillet.


Thomas PRADO pour www.buddhachannel.tv

Previous articleL’Eglise anglicane fait pression contre la violation d’un site sacré en Inde
Next articleDVD — « Dalaï Lama : Messages d’un être humain »