Accueil Actus Thaïlande — Festival des bougies d’Ubon Ratchatani

Thaïlande — Festival des bougies d’Ubon Ratchatani

55
0

03.07.2009

Comme tous les ans, au moment de l’entrée dans le carême bouddhique, la province d’Ubon Ratchatani vivra au rythme des défilés lumineux de bougies géantes. Ces offrandes faites à Bouddha et ses disciples sont parfois de vraies œuvres d’art

Candle_festival1.jpg

Chaque année, à l’occasion du carême bouddhiste, des processions sont organisées dans tout le pays, les plus connues étant celles d’Ubon Ratchathani, Saraburi et Khorat. C’est aussi l’occasion pour les moines de prendre de bonnes résolutions, comme arrêter l’alcool ou le tabac. Cette année, le carême, Khao Pansa, débute le 8 juillet et se terminera trois mois plus tard.

Le festival de la bougie, spécialité d’Ubon Ratchathani

La province d’Ubon Ratchathani et le parc de Thung Sri Muang se préparent chaque année à cet évènement. Unique en Thaïlande, le festival de la bougie essaye de préserver les coutumes et les traditions bouddhistes, en faisant participer les communautés locales. Plusieurs moines mais aussi des artistes, dont certains sont laïcs, ont eu pour tâche de sculpter et de mouler les bougies pour le carême. Les artistes s’attachent ainsi à faire des œuvres belles et uniques de ces bougies présentées comme des offrandes aux bouddhistes. Elles représentent le respect porté à Bouddha, aux moines, aux parents et aux ancêtres. Plusieurs sortes de bougies grandioses sont réalisées. Parmi les plus impressionnantes, les Mondop possèdent une base carrée et un toit pyramidal. Utilisées comme réceptacle des offrandes, elles ne sont pas allumées et servent uniquement pour les dévotions. Les Poom et les Mat Ruam, destinées à être allumées, servent quant à elles à obtenir du « mérite ».

Candle_festival.jpg

Gagner des bons points pour sa réincarnation

Car cette fête est aussi l’occasion pour les fidèles d’obtenir des mérites. Selon les enseignements bouddhistes, toutes les actions effectuées quotidiennement affectent notre champ de mérite, mais le meilleur moyen d’en accumuler reste de soutenir directement le bouddhisme. Ainsi, lorsqu’un fidèle offre un soutien matériel à un moine, de l’aumône, des donations ou des aliments, il accumule des mérites, qui comptent pour sa prochaine réincarnation. La présentation des bougies pour le Phansa a une valeur spirituelle et pratique, car cela représente aussi un acte vertueux.

Pour plus d’informations sur les festivités, consulter le site internet de l’Office du Tourisme de Thaïlande


Quentin WEINSANTO

Source : www.lepetitjournal.com

Previous articleInde — Vers la dépénalisation de l’homosexualité ?
Next articleBirmanie — Ban Ki-Moon vient défendre la libération d’Aung San Suu Kyi