Accueil Espace Bouddhiste Interreligieux Japon — La légende des omamoris

Japon — La légende des omamoris

8
1

03.07.2009

Au Japon, on retrouve un peu partout des petites amulettes, notamment à l’entrée des maisons qui sont censées être des porte-bonheur. Ces amulettes, portant le nom d’omamori, sont en fait issues du shintoïsme et sont très importants aux yeux des Japonais.

Omamoris
Omamoris

La légende des omamoris

Une nuit, en plein orage, Susano-o no mikoto (le dieu des tempêtes) errait dans la plaine centrale des roseaux, ses hardes lui offrant une maigre protection contre les éléments.

Il frappa à la porte de Kotan-Shorai (un homme riche et prospère), lui demandant asile. Mais Kotan-Shorai, nullement touché par l’apparence misérable de l’étranger, lui refusa l’hospitalité.

Susano-o se rendit alors chez son voisin, Somin-Shorai, frère de Kotan-Shorai. Ouvrant sa porte, Somin vit un triste voyageur et le pria aussitôt d’entrer. Il nourrit son hôte, lui offrit du saké pour le réchauffer et lui fournit un endroit où dormir.

Quelques années plus tard, Susano-o revint chez Sorin accompagné de ses huit princes, il révéla alors sa véritable identité et promit que Somin et ses descendants seraient à jamais à l’abri des mauvais esprits responsables des maladies, tant qu’ils accrocheraient au montant de leur porte un écriteau pour les éloigner.

Une jolie petite amulette

Les omamoris sont faits de tissu en soie, de crêpe unie ou avec des motifs japonais du type kimono.Certains sont désormais ornés de petits personnages en relief. Ils se présentent sous la forme de petits sacs renfermant des messages de bonheur inscrits sur une feuille de papier qui est la plupart du temps maintenue par des petites planchettes en bois.

Lorsqu’on garde ces porte-bonheur sur soi, la chance est censée être attirée vers nous un peu comme un aimant. Certaines personnes les mettent dans les voitures pour y assurer la sécurité lors du déplacement.

Les omamoris sont fermés à l’aide de splendides nœuds pour empêcher de les ouvrir. En effet, si le message renfermé est découvert, l’effet du porte-bonheur est nul.

Il est préférable de les acheter en début d’année, ils sont censés avoir davantage d’effet achetés à cette période. On en trouve surtout au Japon à proximité des temples Shinto.

Voici quelques petits exemples de phrases porte-bonheur que l’on trouve dans les omamoris :

交通安全: Éloigner les accidents, sécurité dans les transports.
家内安全: Pour ne pas avoir de problèmes familiaux.
学業成就: Réussir dans ses études et aux concours.
商売繁盛: Réussir dans le commerce.
恋愛成就: Succès en amour, trouver l’âme sœur.
病気平癒: Guérir des maladies.
厄除: Porte-bonheur général, qui éloigne le malheur.


Thomas PRADO pour www.buddhachannel.tv

Previous articleBirmanie — Ban Ki-Moon vient défendre la libération d’Aung San Suu Kyi
Next articleLes Réfugiés oubliés du Bhoutan

1 commentaire

Comments are closed.