Accueil Espace Bouddhiste Société 4 juin 1989 – 4 juin 2009 — Tian’anmen, 20 ans.

4 juin 1989 – 4 juin 2009 — Tian’anmen, 20 ans.

21
0

26.05.2009

medium_TIEN_AN_MEN-.jpgOn célèbre cette année les vingt ans de la révolte et du massacre des étudiants en 1989 sur le place Tian’anmen à Pékin.
En France, plusieurs évènements sont prévus, auxquels Tibétains et amis du Tibet sont invités à participer.

Le contexte
Le 4 juin 1989, le régime chinois réprimait violemment un vaste mouvement démocratique sur la place Tian’anmen à Pékin. Vingt ans plus tard, une centaine de Chinois, arrêtés au cours des manifestations, croupissent toujours en prison et nombre de dissidents sont toujours exilés. Les autorités censurent toute information concernant cet épisode de l’histoire chinoise, si bien que les moins de vingt ans n’ont aucune connaissance du drame de 1989.
Des citoyens chinois demandent le droit de pouvoir commémorer publiquement et pacifiquement la mémoire de leurs proches tués à l’époque ; ils réclament la fin des persécutions subies par les familles de victimes de 1989 et notamment des Mères de Tian’anmen. Ils veulent la libération de toutes les personnes encore incarcérées et l’ouverture d’une enquête publique indépendante sur les événements.

Le 4 juin 2009, le vingtième anniversaire du massacre de la place Tian’anmen sera commémoré partout à travers le monde, sauf en Chine. _ En revanche, une grande cérémonie est prévue à Hong Kong, où pourraient se rassembler, comme tous les ans, des dizaines de milliers de manifestants.
Le Premier Ministre de la République Populaire de Chine, Wen Jiabao a affirmé que « seul un pays qui respecte l’Histoire, assume la responsabilité de son Histoire, pourra gagner la confiance des peuples d’Asie et du monde dans son ensemble ».
Les organisations de défense des Droits de l’Homme lui demandent instamment de reconnaître publiquement l’ampleur de la répression qui a mis fin aux manifestations pacifiques en faveur de la démocratie le 4 juin 1989 et :
– d’autoriser les commémorations publiques et pacifiques en hommage aux victimes tuées en 1989 ;
– de mettre fin à la persécution subie par les victimes de 1989 et leurs familles, notamment les Mères de Tian’anmen ;
– de libérer toutes les personnes encore incarcérées depuis 1989 ;
– d’ouvrir une enquête complète et impartiale sur les événements du 4 juin 1989 et de mettre fin à l’impunité des responsables.

Vous trouverez dans le document ci-joint :
– Les actions récentes en faveur des Droits de l’homme en Chine
– Le programme des célébrations en France
– les événements parallèles (vidéos, expos, documentation)
– une biographie des dissidents et intervenants dans ces manifestations en France.
– les livres qui viennent de paraître :
– « J’étais à Tian’anmen », Cai Chongguo,
– « Chine, on ne bâillonne pas la lumière », Marie Holzman & Noël Mamère
et le documentaire « Génération Tian’anmen – 1989/2009 Avoir 20 ans en Chine »


Source : www.tibet-info.net

Previous article5 juin — Home, docu-film de Yann Arthus-Bertrand
Next articlevén. Shinjin — Si j’avais un bardo, je mourerais …