Accueil Actus Cambodge — Religion : Hun Sen avertit les Ecrivains

Cambodge — Religion : Hun Sen avertit les Ecrivains

17
0

09-02-2009

Le Premier ministre Hun Sen a annoncé que toutes les productions ayant trait au bouddhisme devront désormais être soumises à la censure du ministère des Cultes et à l’avis des hauts responsables religieux du royaume.

elephantsweep-2.jpgLors d’une cérémonie qui s’est déroulée au wat Sansom Kosal, Hun Sen a notamment fait référence au premier rock opéra khmer « Where the elephants weep », dont la diffusion sur la chaîne CTN a provoqué la colère du vénérable Noun Ngaet, supérieur des bonzes du royaume, et d’autres responsables religieux. Selon ces responsables, cette œuvre touche aux préceptes du bouddhisme « car les acteurs qui jouent des rôles de bonzes dansent et chantent comme le feraient des voyous ».

Hun Sen estime que les bonzes ont raison et qu’il convient d’interdire une rediffusion de l’opéra à la télévision. « Ici, on respecte les bonzes. Il est impensable de mettre en scène des bonzes qui dansent ou chantent. S’il est vrai que certains bonzes ont dansé, il s’agit d’affaires individuelles », considère-t-il.

Le Premier ministre a ensuite demandé aux responsables de chaînes de télédiffusion de bien réfléchir avant de programmer des films présentant « négativement le monde bouddhique », et de demander préalablement l’avis du ministère des Cultes.


Source : www.cambodgesoir.info

Previous articleLa France, l’autre pays des mutilations sexuelles
Next articleMuhammad YUNUS : « Pour moi, les pauvres sont comme des bonsaïs »