Accueil Espace Bouddhiste Société CIO : Introduction à la Charte olympique

CIO : Introduction à la Charte olympique

24
0

INTRODUCTION A LA CHARTE OLYMPIQUE


23.04.2008

Drapeau_Olympique.jpgLa Charte olympique est la codification des Principes fondamentaux de l’Olympisme,des Règles et des Textes d’application adoptés par le Comité International Olympique (CIO). Elle régit l’organisation, les actions et le fonctionnement du Mouvement olympique et fixe les conditions de la célébration des Jeux Olympiques.

Par essence, la Charte olympique a trois objectifs principaux:

a) La Charte olympique, en tant que document de base de nature constitutionnelle, fixe et rappelle les principes fondamentaux et les valeurs essentielles de l’Olympisme;

b) La Charte olympique sert également de statuts au Comité International Olympique;

c) De plus,la Charte olympique définit les droits et les obligations réciproques des trois principales parties constitutives du Mouvement olympique, soit le Comité International Olympique, les Fédérations Internationales et les Comités Nationaux Olympiques, ainsi que les comités d’organisation des Jeux Olympiques,qui doivent tous se conformer à la Charte olympique.

Note

Dans la Charte olympique, le genre masculin employé en relation avec toute personne physique (par exemple, les noms tels que président, vice-président, directeur, membre, dirigeant, officiel, chef de mission, participant, concurrent, athlète, juge, arbitre, membre d’un jury, attaché, candidat,
personnel, ou les pronoms tels qu’il, ils et eux) doit, sauf disposition spécifique contraire, être compris comme incluant le genre féminin.

À moins qu’il en soit expressément prévu autrement par écrit, une année au sens de la Charte olympique signifie une année civile,commençant le 1er janvier et prenant fin le 31 décembre.

Préambule

L’Olympisme moderne a été conçu par Pierre de Coubertin, à l’initiative duquel le Congrès International Athlétique de Paris s’est réuni en juin 1894. Le Comité International Olympique (CIO) s’est constitué le 23 juin 1894.Les premiers Jeux Olympiques (Jeux de l’Olympiade) des temps modernes furent célébrés à Athènes,en Grèce,en 1896.En 1914,le drapeau olympique présenté
par Pierre de Coubertin au Congrès de Paris fut adopté.Il est composé des cinq anneaux entrelacés qui représentent l’union des cinq continents et la rencontre des athlètes du monde entier aux Jeux Olympiques.Les premiers Jeux Olympiques d’hiver furent célébrés à Chamonix, en France,en 1924.

Principes fondamentaux de l’Olympisme

1. L’Olympisme est une philosophie de vie, exaltant et combinant en un ensemble équilibré les qualités du corps, de la volonté et de l’esprit. Alliant le sport à la culture et à l’éducation, l’Olympisme se veut créateur d’un style de vie fondé sur la joie dans l’effort,la valeur éducative du bon exemple et le respect des principes éthiques fondamentaux universels.

2. Le but de l’Olympisme est de mettre le sport au service du développement harmonieux de l’homme en vue de promouvoir une société pacifique,soucieuse de préserver la dignité humaine.

3. Le Mouvement olympique est l’action concertée,organisée,universelle et permanente,exercée sous l’autorité suprême du CIO, de tous les individus et entités inspirés par les valeurs de l’Olympisme. Elle s’étend aux cinq continents. Elle atteint son point culminant lors du rassemblement des athlètes du monde au grand festival du sport que sont les Jeux Olympiques.
Son symbole est constitué de cinq anneaux entrelacés.

4. La pratique du sport est un droit de l’homme.Chaque individu doit avoir la possibilité de faire du sport sans discrimination d’aucune sorte et dans l’esprit olympique,qui exige la compréhension mutuelle, l’esprit d’amitié, de solidarité et de fair-play. L’organisation, l’administration et la gestion du sport doivent être contrôlées par des organisations sportives indépendantes.

5. Toute forme de discrimination à l’égard d’un pays ou d’une personne fondée sur des considérations de race,de religion,de politique,de sexe ou autres est incompatible avec l’appartenance au Mouvement olympique.

6. L’appartenance au Mouvement olympique exige le respect de la Charte olympique et la reconnaissance par le CIO.

coureurs.jpg

Le Mouvement olympique et son action

1 – Composition et organisation générale du Mouvement olympique

1. Sous l’autorité suprême du Comité International Olympique, le Mouvement olympique comprend les organisations,les athlètes et les autres personnes qui se soumettent à la Charte olympique.Le but du Mouvement olympique est de contribuer à la construction d’un monde meilleur et pacifique en éduquant la jeunesse par le biais d’une pratique sportive en accord avec l’Olympisme et ses valeurs.

2. Les trois principales parties constitutives du Mouvement olympique sont le Comité International Olympique (CIO), les Fédérations Internationales de sports (FI), et les Comités Nationaux Olympiques (CNO).Toute personne ou organisation appartenant de quelque manière que ce soit au Mouvement olympique est liée par les dispositions de la Charte olympique et doit respecter les décisions du CIO.

3. Outre ses trois principales parties constitutives, le Mouvement olympique comprend aussi les comités d’organisation des Jeux Olympiques (COJO),les associations nationales, les clubs et les personnes appartenant aux FI et aux CNO,en particulier les athlètes dont les intérêts constituent un élément fondamental de l’action du Mouvement olympique, ainsi que les juges, arbitres, entraîneurs et autres officiels et techniciens du sport. Il
englobe aussi les autres organisations et institutions reconnues par le CIO.

2 – Mission et rôle du CIO

La mission du CIO est de promouvoir l’Olympisme à travers le monde et de diriger le Mouvement olympique.Le rôle du CIO est:

1. d’encourager et soutenir la promotion de l’éthique dans le sport ainsi que l’éducation de la jeunesse par le sport,et de s’attacher à ce que l’esprit de fair-play règne dans le sport et que la violence en soit bannie;

2. d’encourager et soutenir l’organisation,le développement et la coordination du sport et des compétitions sportives;

3. d’assurer la célébration régulière des Jeux Olympiques;

4. de coopérer avec les organisations et les autorités publiques ou privées compétentes aux fins de mettre le sport au service de l’humanité et de promouvoir ainsi la paix;

5. d’agir dans le but de renforcer l’unité et de protéger l’indépendance du Mouvement olympique;

6. de s’opposer à toute forme de discrimination affectant le Mouvement olympique;

7. d’encourager et soutenir la promotion des femmes dans le sport,à tous les niveaux et dans toutes les structures,dans le but de mettre en œuvre le principe de l’égalité entre hommes et femmes;

8. de diriger la lutte contre le dopage dans le sport;

9. d’encourager et soutenir les mesures protégeant la santé des athlètes;

10. de s’opposer à toute utilisation abusive politique ou commerciale du sport et des athlètes;

11. d’encourager et soutenir les efforts des organisations sportives et des autorités publiques pour assurer l’avenir social et professionnel des athlètes;

12. d’encourager et soutenir le développement du sport pour tous;

13. d’encourager et soutenir une approche responsable des problèmes d’environnement,de promouvoir le développement durable dans le sport et d’exiger que les Jeux Olympiques soient organisés en conséquence;

14. de promouvoir un héritage positif des Jeux Olympiques pour les villes et les pays hôtes;

15. d’encourager et soutenir les initiatives qui intègrent le sport à la culture et à l’éducation;

16. d’encourager et soutenir les activités de l’Académie Internationale Olympique (AIO) et d’autres institutions qui se consacrent à l’éducation olympique.

En vigueur le 7 juillet 2007


Edité par le Comité International Olympique

Source : www.olympic.org

Previous article7 août 21h – Allumez une Bougie pour le Tibet … et pour toutes les autres Causes
Next articlePremière en France : un Membre d’Opus Dei nommé Curé d’une Paroisse française