Accueil Espace Bouddhiste Culture 常 建 CHANG JIAN, poète de l’époque Tang

常 建 CHANG JIAN, poète de l’époque Tang

8
0

LA SEMAINE DE BUDDHACHANNEL EN CHINE D’HIER ET D’AUJOURD’HUI
Jiang.jpg

POEME DE L’EPOQUE DES TANG

常 建 CHANG JIAN

Le lever du soleil au couvent du mont Po-chan

La lumière pure d’une belle matinée pénètre déjà dans le vieux couvent ;

Déjà la cime éclairée des grands arbres annonce le retour du soleil.

C’est par de mystérieux sentiers qu’on arrive à ce lieu solitaire,

Où s’abrite la cellule du bonze, au milieu de la verdure et des fleurs.

Dès que la montagne s’illumine, les oiseaux, tout à la nature, se réveillent joyeux ;

L’œil contemple des eaux limpides et profondes, comme les pensées de l’homme dont le cœur s’est épuré.

Les dix mille bruits du monde ne troublent jamais cette calme retraite ;

La voix harmonieuse des pierres sonores est la seule qui s’élève ici.

– traduction faite par l’Association Française des professeurs de chinois


Retrouvez différents articles dans le dossier sur la Chine :
Le Taoïsme en Chine
Présences jésuites en Chine
Taoïsme et communisme
Un poème d’aujourd’hui
Chine du troisième millénaire
Les médecines ethniques sont à la mode
La Chine annonce avoir dépassé les 100 millions de croyants
La Vénérable Maître Cheng Yen reçoit le prix Niwano de la Paix
Le Bagua Zhang, entre force et souplesse
Le gouvernement chinois soutient la médecine chinoise
L’esprit de la Montagne – poème chinois
Editorial du 6 septembre sur la Chine
Les débuts de l’islam en Chine
Blog – Editorial sur le Tao en Chine
Les religions en Chine
Inauguration de la plus grande pagode du monde en Chine
La Chine en chiffres
Chasteté, cette nouvelle quête chinoise
Chine : les pieds bandés ou pieds de lys


Belle et bonne journée

Alain Delaporte-Digard

Previous articleParoles d’Aung San Suu Kyi
Next articleApprendre à aimer