Accueil Espace Bouddhiste Société Le Dalai-Lama, citoyen d’honneur de la Ville de Paris, ainsi que le...

Le Dalai-Lama, citoyen d’honneur de la Ville de Paris, ainsi que le Dissident chinois Hu Jia

5
0

En pleine tension et polémique entre la France et la Chine, le Conseil de Paris a entériné la proposition de Bertrand Delanoë, faisant du Dalaï-LAma un «partisan inlassable du dialogue entre les peuples».

Deux nouveaux Citoyens d’Honneur de la Ville de Paris

Le conseil de Paris a décerné le même titre de citoyen d’honneur au dissident chinois Hu Jia, condamné le 3 avril à trois ans et demi de prison pour «incitation à la subversion au pouvoir de l’Etat». Ce vœu présenté par les Verts a été adopté par l’ensemble de la majorité de gauche.

Ce double vote intervient sur fond de tensions entre Paris et Pékin après les menaces de boycott de la cérémonie d’ouverture des prochains JO d’été et le fiasco du passage de la flamme olympique le 7 avril dans la capitale française. Des manifestations anti-françaises ont été organisées ce week-end devant les hypermarchés chinois du groupe Carrefour, accusé de soutenir le dalaï-lama. Nicolas Sarkozy a envoyé des émissaires en Chine pour apaiser les tensions.

«Paris souhaite également, par ce geste, assurer de son soutien fraternel le peuple du Tibet, qui cherche à défendre les plus élémentaires de ses droits : sa dignité, sa liberté, et tout simplement sa vie (…) De cette lutte, Paris est solidaire», affirme Bertrand Delanoë qui poursuit: «C’est dans cet esprit qu’à travers cette initiative, prise dans une période incertaine et troublée, la Ville de Paris souhaite adresser un message d’apaisement.»

Le communiqué de presse de Bertrand Delanoë

« Je proposerai, lundi 21 avril, au Conseil de Paris d’attribuer au Dalaï-lama le titre de citoyen d’honneur de la Ville de Paris.

Cette décision vise d’abord à rendre hommage à un combattant de la paix, partisan inlassable du dialogue entre les peuples. La parole qu’il porte témoigne d’une confiance, exprimée en dépit de tout, dans les vertus apaisantes de la connaissance. Le Dalaï-lama, Prix Nobel de la paix, a toujours su opposer, aux abus de la force, la sérénité de la tolérance.

Paris souhaite également, par ce geste, assurer de son soutien fraternel le peuple du Tibet, qui cherche à défendre les plus élémentaires de ses droits : sa dignité, sa liberté, et tout simplement sa vie. Car dans ce combat inégal pour la préservation de leur identité culturelle et spirituelle, c’est leur existence en tant que peuple que les Tibétains tentent d’affirmer. De cette lutte, Paris est solidaire.

Le Dalaï-lama peut être aujourd’hui le point d’équilibre qui empêchera que la situation ne dégénère, et qui, par sa force morale, sera un acteur déterminant du dialogue et de la paix. C’est dans cet esprit qu’à travers cette initiative, prise dans une période incertaine et troublée, la Ville de Paris souhaite adresser un message d’apaisement. »

Six citoyens d’honneur à Paris

Depuis 2001, cinq personnalités ont déjà été élevées à la dignité de Citoyens d’honneur par un vote du Conseil de Paris. Trois femmes et deux hommes qui se battent en faveur de la démocratie, du respect des droits de l’homme et de la liberté.

– 2005 : Hauwa Ibrahim. Cette avocate nigériane a défendu bénévolement plus d’une soixantaine de femmes condamnées à mort par lapidation dans son pays.

– 2004 : Aung San Suu Kyi. Son combat pacifique en faveur de la démocratie en Birmanie lui a valu d’être longtemps emprisonnée. Elle est depuis près de dix ans assignée à résidence à Rangoon.

– 2003 : Iouri Bandajevski. Ce professeur biélorusse a été condamné par la justice de son pays en 2001, pour avoir parlé de l’«inertie» des autorités face aux conséquences sur la population de la catastrophe de Tchernobyl.

– 2002 : Ingrid Betancourt. Les F.A.R.C, la guérilla colombienne, ont kidnappé cette députée franco-colombienne en février 2002. Depuis, la municipalité est restée en relation constante avec sa famille et son comité de soutien.

– 2001 : Mumia Abou Jamal. Ce prisonnier politique américain, ancien journaliste, est dans le couloir de la mort en Pennsylvanie depuis 1982. En le soutenant, Paris tient à rappeler son combat contre la peine de mort

Et depuis le 21 Avril 2008, le Dalaï-Lama devient Citoyen d’Honneur de la Ville de Paris

Source : Mairie de Paris

dalai-lama-7.jpg

Previous articleDéclaration de Sa Sainteté le Dalaï-lama à Tous Les Tibétains
Next articleEt si le prochain Dalaï-Lama était une Femme ?