Accueil Espace Bouddhiste Société Résistance non-violente en République tchèque

Résistance non-violente en République tchèque

4
0

Tamas.gif

Jan Bednar souffre de troubles critiques du foie. Il a été amené à l’hôpital aujourd’hui mais ne veut pas arrêter la grève de la faim.

Lors d’une rencontre avec le Ministre des Affaires Etrangères tchèque, Monsieur Karel Schwarzenberg, malgré sa cordialité avec les deux Jan, il est apparu évident que le gouvernement n’acceptera aucune des requêtes. Jan Tamas lui a demandé d’arrêter les négociations avec l’administration Bush, puisque le pays est divisé et l’atmosphère envenimé. « Il serait plus sensé d’attendre la prochaine administration américaine et entre-temps débuter un débat réel et transparent sur le sujet, regroupant autour de la table toutes les forces sociales du pays. »

Le secrétaire du Parti Social-Démocrate, Jiri Paroubek, ex-premier ministre, a rendu visite aujourd’hui aux 2 activistes humanistes non-violents et leur a lancé un appel du cœur pour arrêter leur grève de la faim, en leur assurant que son Parti fera bloc pour l’opposition à ce traité et qu’il fera tout le possible pour l’arrêter.

Les foules se concentrent au QG de la rue Belehradska, apportant fleurs et boissons.

Un Iranien en exil, le Dr. Hassan Nayeb Hashem, vivant en Autriche a rejoint la grève de la faim aujourd’hui.

A la conférence de presse de ce jour un journaliste s’est mis à pleurer. Jan Bednar, presque tout jaune, lui a dit : « Le premier ministre a déclaré à la télévision aujourd’hui qu’il a 30 jours pour nous répondre. C’est cela l’attitude dominatrice de notre gouvernement qui imposera sa volonté à n’importe qu’elle coût. Je ne peux pas m’arrêter, c’est une question de démocratie. »

La protestation s’est étendue de Prague a 30 villes dans le monde: Amsterdam, Bergame, Berlin, Bologne, Budapest, Bruxelles, Byron Bay, České Budějovice, Česky Krumlov Brunswick, Copenhague, Dusseldorf, Ferrol, Florence, Köln, Londres, Malaga, Milan, New York, Paris, Rome, Toulouse, Trieste, Turin, Vienne, Xerez, Zurich.

Plus de 100.000 signatures sur le site www.nonviolence.cz de la pétition en ligne. Aidez-nous à atteindre les 500.000 signatures !

Des centaines d’organisations et de personnalités ont envoyé des messages de solidarité: Noam Chomsky, le prix nobel Dario Fo, Giorgio Schultze, Giulietto Chiesa (Membre du Parlement Européen), Luisa Morgantini (Vice-président du Parlement Européen), Monseigneur Jacques Gaillot, le prix pulitzer Chris Hedges.

En grève de la faim illimité: Jan Tamas et Jan Bednar à Prague depuis le 13 Mai, Dino Mancarella à Trieste depuis le 14 Mai, Federica Fratini et Eduardo Calizza à Rome depuis le 19 Mai, José Alvarez en Espagne depuis le 22 Mai. Bruce Gagnon et la coréenne Sung-Hee Choi aux USA, Gareth Smith en Australie, Joaquin Valenzuela à Bologne depuis le 24 Mai, Ivan Marchetti et Andrea Casa à Turin depuis le 26 Mai, Dr. Hassan Nayeb Hashem en Autriche depuis le 29 Mai.

Plus d’infos à: france@europeforpeace.eu
www.europeforpeace.eu

Previous articleOgyen Trinley Dorje: le prochain Dalaï Lama?
Next articleTendre vers le bonheur