Accueil Espace Bouddhiste Société Wen Jiabao est prêt à entamer un Dialogue avec le Dalaï Lama,...

Wen Jiabao est prêt à entamer un Dialogue avec le Dalaï Lama, selon Gordon Brown

16
0

LE PREMIER MINISTRE CHINOIS EST PRÊT A PARLER AVEC LE DALAI LAMA, SELON GORDON BROWN


19.03.2008

Wen_Jiabao_photo.jpgLe Premier ministre britannique a rapporté mercredi 19 mars que le Premier ministre chinois Wen Jiabao s’est déclaré prêt à avoir des discussions avec le dalaï lama sur le Tibet.

Gordon Brown a précisé qu’il s’était entretenu dans la matinée avec le chef du gouvernement chinois pour lancer un appel à la retenue après les manifestations d’une ampleur et d’une violence sans précédent contre le pouvoir de Pékin au Tibet depuis près de deux décennies.

Il a déclaré qu’il avait fait clairement comprendre à son interlocuteur qu’il « devait y avoir une fin des violences au Tibet ».
Wen Jiabao s’est dit « prêt à entamer un dialogue avec le dalaï lama », a ajouté Gordon Brown.

Le Premier ministre britannique a précisé qu’il rencontrerait le chef spirituel des bouddhistes tibétains en exil lors d’une visite de ce dernier à Londres au mois de mai.

« Nous devons nous parler »

Selon le conseiller du dalaï lama, le chef spirituel a appelé à une reprise du dialogue avec Pékin et réaffirme qu’il recherche une solution non-violente au Tibet.

« Les deux parties doivent réaliser que nous devons vivre côte à côte. Nous devons nous parler », a déclaré à l’AFP Tenzin Taklha, proche collaborateur du chef spirituel tibétain.

« Sa sainteté est engagée à dialoguer avec les Chinois. Nous devons venir l’un devant l’autre et nous parler », a-t-il ajouté.

« Les Chinois ne résoudront jamais la question tibétaine en envoyant des troupes. La seule solution est de se retrouver l’un devant l’autre, d’entamer un dialogue et de trouver une solution qui bénéficie aux deux parties », a encore déclaré Tenzin Taklha.

Rencontre avec des dirigeants de groupes tibétains en exil

Le dalaï-lama a reçu mercredi dans sa résidence de Dharamsala, dans le nord de l’Inde, des dirigeants de groupes tibétains en exil.
Le chef spirituel de la communauté tibétaine, favorable à l’autonomie et non à l’indépendance de la région himalayenne, a appelé ces derniers jours ses compatriotes à mettre fin aux violences anti-chinoises.
Il a également exprimé ses réserves sur certaines initiatives, comme les marches de protestation organisées dans le nord de l’Inde en direction de la frontière chinoise.

Critiqué par de jeunes militants

Cette attitude lui a valu les critiques de jeunes militants révoltés par la répression chinoise des manifestations au Tibet, qui selon le gouvernement tibétain en exil aurait fait au moins 99 morts depuis le début de la semaine dernière.

« Il leur a expliqué quels étaient ses sentiments et leur a dit qu’il fallait peut-être aujourd’hui se pencher sur le long terme. Quant à savoir s’il a été entendu… », a déclaré à Reuters un porte-parole du dalaï-lama, Chhime Chhoekyapa, à la suite de cette rencontre avec les dirigeants des groupes d’exilés.

La réunion a duré une vingtaine de minutes et les interlocuteurs du dalaï-lama ont ensuite quitté sa résidence pour s’entretenir entre eux.

Menace de démission

A New Delhi, tous les membres du parlement tibétain en exil ont entamé un jeûne de vingt-quatre heures pour protester contre la répression dans leur patrie.

Le dalaï lama avait assuré mardi à Dharamsala qu’il n’avait pas de prise sur les violences qui ont secoué le Tibet, menaçant de quitter sa charge de chef spirituel du bouddhisme tibétain si la situation se dégradait à Lhassa.

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao avait affirmé peu avant avoir « les preuves » que les émeutes de la semaine dernière à Lhassa, la capitale tibétaine, avaient été « fomentées et organisées par la ‘clique du dalaï lama' » pour « saboter les jeux Olympiques ».


Avec AP, AFP et Reuters.

Source : TempsReel.NouvelObs.com

Previous articleComité Olympique International : Ne boycottez pas les JO à cause du Tibet
Next articleCAP21 et Les Verts s’engagent dans la Cause tibétaine