Accueil Espace Bouddhiste Société Ashin Pyinyar Tharmi : « La persécution sans relâche par les autorités chinoises...

Ashin Pyinyar Tharmi : « La persécution sans relâche par les autorités chinoises est une insulte au Bouddhisme »

6
0

LES MOINES BIRMANS APPELLENT A LA CESSATION DES VIOLENCES AU TIBET [[Traduit de l’Anglais par Hélène LE, pour www.buddhachannel.tv ]]


17.03.2008

Burma_Vigil.jpgCHIANG MAI, Thailande – L’International Burmese Monks Association a appelé les autorités chinoises hier à ne plus faire usage de violence contre les moines et le peuple tibétain qui manifestent au Tibet.

Les autorités chinoises ont utilisé la force contre les moines et le peuple tibétain, qui ont manifesté pour la liberté de religion et la libération de moines détenus. La répression a commencé le 14 mars et on a fait usage de brutalité contre les manifestants.

La déclaration des moines birmans exprime leur inquiétude pour la sécurité de leurs pairs tibétains, leur liberté d’expression et de religion au Tibet.

Le vice-président de l’association birmane basée en Thailande explique : « La persécution sans relâche par les autorités chinoises est une insulte au Bouddhisme. Nous demandons au gouvernement chinois d’arrêter cela. Ils battent des abbés et moines tibétains, et les emprisonnent. Nous ne pouvons tolérer cela, quelle qu’en soit la raison. Les moines, qu’ils soient du Tibet ou de Birmanie, ne veulent pas de violence. Le Sasana Moli a protesté avec véhémence contre la violence utilisée au Tibet ».

« Les gouvernements chinois et birman mènent une guerre sainte. Nous voudrions appeler la famille internationale à nous aider à y mettre un terme ».

Selon Ashin Pyinyar Tharami, les raids et fermetures des monastères par les autorités chinoises au Tibet sont similaires aux activités menées par la junte en Birmanie.

Le secrétaire général du Sasana Moli Ashin U Ottara affirme : « Les gouvernements chinois et birman mènent une guerre sainte. Nous voudrions appeler la famille internationale à nous aider à y mettre un terme ».

Les activistes pro-démocratiques résidant à Londres lanceront une campagne de solidarité avec Tibet Campaign, aussi basée dans la capitale anglaise. Quant aux moines résidant dans la ville, ils organiseront aujourd’hui, une manifestation devant l’ambassade chinoise de 16H à 19H heure locale.


Par Phanida

Source : www.Mizzima.com

Previous articleSecond Life,  »terre de mission »?
Next articleRésumé : Que se passe t-il au Tibet ?