Accueil Espace Bouddhiste Société Tibet – Des Morts lors des Manifestations

Tibet – Des Morts lors des Manifestations

8
0

DES MORTS LORS DES PROTESTATIONS [[Traduit de l’Anglais par Hélène LE, pour www.buddhachannel.tv ]]


14/03/2008

Rioters_Tibet.jpgDes échauffourées entre les protestataires et les forces de sécurité de la principale ville du Tibet Lhassa, ont fait au moins deux morts, selon les comptes-rendus. Un fonctionnaire des urgences a rapporté à l’AFP qu’un bon nombre de personne avait été blessé et qu’un nombre non spécifié était mort.

Radio Free Asia, basée au États-Unis, a cité des témoins qui ont dit avoir vu au moins deux corps dans les rues de Lhassa.

Les ralliements ont continué toute la semaine vers ce que l’on qualifie déjà comme le plus grand mouvement de protestation contre le régime de Pékin en 20 ans.

Le journaliste britannique James Miles, à Lhassa, a confié à la BBC que les émeutiers avaient pris le contrôle du centre de la ville.

« Certains attaquent encore les propriétés chinoises – boutiques, restaurants appartenant à des Chinois », détaille t-il.

« Certains pillent ces boutiques, emportant ce qu’elles contiennent pour les jeter dans des feux immenses allumés en pleine rue ».

Un autre témoin affirme qu’il y avait des tanks dans la rue, il aurait aussi vu des personnes transportées sur des civières.

L’inquiétude du Dalai Lama

Radio Free Asia, fondée par le gouvernement américain, cite un résident de Lhassa : « [les émeutiers] ont pillé les boutiques chinoises et la police a tiré directement dans la foule. Plus personne n’est autorisé à se déplacer dans Lhassa ».


Tibet_divide.jpgCLIVAGE DU TIBET

– Selon la Chine, le Tibet a toujours fait partie de son territoire
– Mais le Tibet a connu de longues périodes d’autonomie avant le 20ème siècle
– En 1950, la Chine lance un assaut militaire
– L’opposition au régime chinois conduit à un soulèvement sanglant en 1959
– Le dirigeant spirituel du Tibet le Dalai Lama fuit en Inde


Les ralliements débutent plus tôt dans la semaine, lorsqu’on rapporte que des moines bouddhistes ont été arrêtés après une marche marquant le 49ème anniversaire du soulèvement tibétain contre le régime chinois.

Des centaines de moines sont descendus dans les rues pour réclamer leur libération. Les protestations se sont intensifiées ces quatre derniers jours et des groupes de militants parlent maintenant de personnes ordinaires impliquées.

Le Dalai Lama, à la tête du gouvernement tibétain en exile en Inde, a publié une déclaration dans laquelle il exprime sa profonde inquiétude.

Il exhorte les dirigeants chinois à « stopper l’usage de la force pour répondre à la rancœur bouillonnante du peuple tibétain à travers le dialogue ».

« Je demande également à mes compatriotes tibétains de ne pas recourir à la violence »

Il ajoute : « Je demande également à mes compatriotes tibétains de ne pas recourir à la violence ».

L’agitation s’est emparé d’autres régions et provinces avoisinantes du Tibet. On rapporte que des centaines de moines se rassemblent à Gansu.

La situation est source d’inquiétude au sein des gouvernements occidentaux – d’anciens officiels américains et britanniques pressent les deux partis à faire preuve de retenu.

La Chine affirme que le Tibet a toujours fait partie de son territoire – toutefois le Tibet a connu de longues périodes d’autonomie avant le 20ème siècle et nombre de Tibétains demeurent fidèles au Dalai Lama, qui a fui en 1959.


Source : BBC News

Previous articleChine – La Police utilise du Gaz lacrymogène sur les Moines tibétains qui manifestent
Next articleTibet – Message de Sa Sainteté le Dalaï Lama