Accueil Agenda 1er juillet – Initiation Tcheu

1er juillet – Initiation Tcheu

23
0

intervenant : Dropen Lama Nygiam

Samedi 1 juillet :
Horaires : 15h

Lieu de la conférence : 

Espace Bouddhiste Tibétain 

32 Bd de Ménilmontant 75020 Paris – (Angle avenue Gambetta) 

Porte blanche au milieu de la cour, à droite 


Métro : Père Lachaise (lignes 2 – 3) 

Bus : 61 – 69 



T. 01 43 07 65 26 

http: www.kttparis.org

Participation (tarif unique): 15 €

Tcheu

Tcheu signifie « la coupure » – celle de la saisie erronée de l’ego tranchée par les moyens habiles qui sont mis en œuvre par cette pratique puissante. Il s’agit d’un rituel effectué au Tibet par des pratiquants de haut niveau, généralement dans les cimetières, afin que soit parfaitement comprises et intégrées les notions d’impermanence, de saisie et d’ego. S’y relier, ne serait-ce qu’un moment, est d’un grand bienfait pour avancer sur le chemin de la transformation de l’esprit confus vers davantage de sagesse.

L’initiation

Recevoir une initiation d’un maître qualifié est une grande bénédiction. L’initiation – ou abhiseka en sanskrit – est une « transmission de pouvoir ». C’est une porte d’entrée qui autorise la pratique du Vajrayana, une graine plantée pour l’avenir.
Il existe de nombreux niveaux d’initiation, mais tous se résument en quatre initiations qui correspondent aux quatre voiles à purifier, aux quatre façons d’effectuer cette purification et aux quatre accomplissements qui en résultent: l’initiation du vase purifie le corps, l’initiation de la sagesse purifie l’esprit et l’initiation symbolique dissout les voiles subtils commun au corps, parole et esprit. Le fruit ainsi obtenu est l’actualisation des Quatre Corps. Par le biais de l’initiation, la nature véritable de l’esprit et des phénomènes nous apparaitra comme étant la pureté primordiale. Le rôle de ces initiations est, par conséquent, de nous faire redécouvrir la pureté naturelle de toutes choses.

biographie de l’intervenant :Lama_Nygyam_2.jpg?itok=0NMMONih
Dropen (Maitre de retraite) Lama Nygiam a passé de longues années en retraite, puis a résidé dans le monastère de Swayenbu de Shamar Rinpoché au Népal. Il a ensuite accompli, à la demande de Kunzig Shamar Rinpoché avec 8 autres moines, sélectionnés aussi, tout comme lui, par Rinpoché une retraite de 10 ans sur le Mahamoudra. Puis il a commencé à diriger le centre de retraite de Parping, également au Népal. L’an dernier, il a transmis pendant une semaine à Dhagpo Kagyu Ling les instructions de Powa et du transfert de conscience à 170 personnes.
Recevoir une initiation de Dropen Lama Nygyam est une grande béné-diction et une grande opportunité sur le chemin de la pratique.

Previous article1er juillet – La Paramita de la générosité
Next article2 juillet – la relation aux maitres – le Guru Yoga