Accueil Espace Bouddhiste Société Pourquoi ne rien faire est le secret du bonheur?

Pourquoi ne rien faire est le secret du bonheur?

6
0

L’attention et la concentration ne courent pas les rues. Starbucks a construit un empire de 13 mille milliards de dollars parce que nous avons besoin d’aide pour rester attentifs.


Bouddha-9.jpgLes psychiatres diagnostiquent de plus en plus de « déficit d’attention chez l’adulte », et prescrivent de la Ritaline pour ceux qui sont incapables de se concentrer. Mais le café et la prescription d' »amphét » sont-ils les bonnes réponses à ce mal moderne ?


Distrait par les mails, l’iPhone, l’alerte d’un nouveau texto, les mauvaises nouvelles à la télévision, les stress du travail, de la famille et des relations en général, il est facile d’être vite débordé, tendu et de manquer ainsi cet extraordinaire cadeau qu’est la vie. Nos corps cèdent sous l’assaut du stress, ce dernier étant un facteur aggravant pour l’insomnie, l’anxiété, la dépression et toutes les maladies chroniques.


Alors que Bouddha redescendait la route juste après avoir reçu l’illumination, un voyageur a ressenti l’énorme énergie qu’il dégageait. Il lui a alors demandé s’il était un ange, un sorcier, un magicien ou une sorte de dieu. Bouddha a répondu : « Je suis juste éveillé ».


Ce qui importe dans la vie, c’est la qualité de nos expériences, notre habilité à prendre conscience à ce qui est réel, ce qui compte dans notre existence, dans les bons et les mauvais moments ; être sensible à chaque personne que nous touchons, à notre propre expérience, aux moments que nous vivons ; aux simples et précieux cadeaux que sont un sourire, une caresse, une bonne action, la brise sur notre peau, la lumière scintillante d’une luciole une nuit d’été.


Mais ce n’est pas si facile à faire. Notre esprit volatile fait obstacle. Pour être attentifs, nous devons être calmes, habitués à l’immobilité, connaître les façons de fonctionner de notre esprit et savoir en jouer, sans être contrôlé ou dominé par elles. Et ce, pour pouvoir contempler nos pensées et nos sentiments sans qu’eux nous dépassent, nous dominent ou nous contrôlent.



Lire la suite : www.huffingtonpost.fr




Previous articleIdée Lecture – L’Evangile du Bouddha
Next articleThaïlande – Quelques Fruits qui font rêver