Accueil Espace Bouddhiste Alimentation S’équilibrer avec le Maytenus Ilicifolia

S’équilibrer avec le Maytenus Ilicifolia

24
0

POUR LE CONFORT DIGESTIF

icone_Matenus_Ilicifolia.jpg
Famille : Celestracées

Nom : Maytenus Ilicifolia Mart.

Synonyme. : Sombra de Touro (regroupe plusieurs espèces), Espinheira-Santa, Espinho de Deus, Congorça,Salvidas, Sacheavidas, Erva cancerosa, Mayteno.

Description : Arbuste de 2-3 m, aux feuilles épineuses.

Origine : Sud du Brésil, de la région de Sao Paulo au Rio Grande du Sud.

Partie utilisée : Les feuilles.

BÉNÉFICES

Maytenus Ilicifolia est conseillé pour aider à :

– Rééquilibrer les fonctions sécrétoires des estomacs hypotoniques et dyspepsiques, ou atoniques et constipés.
– Diminuer les acidités, aigreurs et brûlures de l’estomac.
– Eviter les flatulences et fermentations gastro-intestinales.

COMPOSITION CHIMIQUE

– des vitamines du Groupe B, Vitamine PP, des Flavonoïdes.
– des Tanins, des substances mucilagineuses

avec des effets bénéfiques sur l’appareil digestif.
– des composés aromatiques : Maytobutine, Maytolidine.
– des Minéraux :

Silice en particulier (protection gastrique), Soufre, Magnésium, Fer, Calcium, Soduim, Zinc.
– des Huiles Essentielles et Résines.
– Antocianosides.

USAGES TRADITIONNEL OU POPULAIRE

Traditionnellement utilisé pour toute affection de l’estomac, le Maytenus Ilicifolia aide à soulager les acidités stomacales. Il est utilisé par les populations du Sud du Brésil, Argentine et Uruguay : apportant bienfait en cas d’aigreurs, d’acidités et de tout inconvénient lié à la digestion. Le Maytenus Ilicifolia est un exemple de plante qui, conforté par les études chimiques mondiales, confirment cette utilisation traditionnelle.

Sa richesse en nutriments essentiels lui confère un intérêt particulier, en tant que complément alimentaire. Dès 1922, cette plante a été utilisée par le Docteur Aloisio França, au Parana (province du Sud brésilien), comme complément alimentaire en cas de digestion difficile et de problèmes liés aux acidités de l’estomac et des intestins (ballonnements, fermentations) etc…. Ces études ont été confirmées en 1980 par le Docteur Monteiro da Silva.

Ainsi, dans le Sud du Brésil, ses feuilles sont mélangées à l’Herva Maté (le Maté), et traditionnellement utilisées en cas d’acidités stomacales.

Toxicité : Aucun effet tératogène, aucune altération biochimique, hématologique ou pathologique à long terme n’a été démontré.

Contre indication : Ne doit pas être administré aux enfants et nourrissons. Risque de diminution de la sécrétion lactée, chez les femmes allaitantes.


www.buddhachannel.tv

Previous articleAngleterre — La méditation s’invite au collège
Next articleLe Chemin juste du Voyageur