Accueil Billet du jour Parole de Maître Hsing Yun

Parole de Maître Hsing Yun

9
0

Ne pas imposer aux autres ce qu’on est incapable de faire soi-même.

Ne pas exiger des autres ce qu’ils sont incapables de faire eux-mêmes.


Le Maître Hsing Yun
Le Maître Hsing Yun


UN ECRIT DE MAITRE HSING YUN



La compassion est le fondement du bouddhisme, mais la compassion n’est pas pour autant le domaine réservé des bouddhistes. C’est un trésor commun que partagent tous les êtres sensibles. Parce qu’il y a de la compassion en ce monde, la vie est pleine de sens. Alors que nous subissons les épreuves et les tribulations de la vie, la compassion nous inspire des visions innombrables.



L’esprit de compassion est la source intarrissable de toute vie, parce que la compassion est la nature de Bouddha. Les êtres sensibles peuvent atteindre la nature de Bouddha grâce à la compassion. La compassion est aussi la vertu de base de notre humanité, car on peut manquer de tout mais avoir quand même de la compassion. Inspirées par la compassion, nos paroles et actions sont pareilles au soleil, à l’eau fraîche ou à une jolie fleur, donnant au monde lumière, pureté et joie.


Extrait du livre Beyond Ignorance and Enlightenment, éditions BLIA, 2002




www.buddhachannel.tv




Previous articleZem — « Au fond, déconstruire, c’est philosopher. » Antoine Spire
Next articlePlus de 100 bouddhistes d’Europe à la salle des fêtes