Accueil Billet du jour Sois lumineux grâce aux filtres de ton coeur.

Sois lumineux grâce aux filtres de ton coeur.

8
0

Budama_lumiere.gif

Ami, sois bon et tu seras un ami pour tous.

Deviens lumineux pour éclairer bellement la vie autour de toi.

En étant bon, authentique, dans la lumière, le monde sera meilleur.

C’est simple, éclaire le monde d’aujourd’hui par trois conditions :

ton envie de vérité, ta bonté et l’utilité de tes actions dédiées aux autres.

Comme Socrate a pu le dire, ces trois règles de vie sont aussi trois filtres pour mieux t’observer et agir sur le monde en évitant les pièges de la médisance et des rumeurs, source de conflits et de ressentiments.

Sois un ami pour créer un monde d »amis.

Rappelle-toi l’histoire célèbre de mon ami Socrate: Un jour quelqu’un vient le voir en lui disant :
– Socrate, il faut que je te raconte ce que je viens d’apprendre sur la conduite de ton ami.
Le philosophe lui demanda
– Avant de commencer; as-tu passé ce que tu as à me dire à travers les trois tamis ?
– Les trois tamis ? dit l’autre, interrogatif.
– Oui mon ami: trois tamis.

Et le philosophe expliqua :
– Avant de parler sur les autres, il est toujours judicieux de filtrer ce que l’on veut répéter.
Alors, examinons si ce que tu as à me dire peut passer par les trois tamis.

Le premier tamis est celui de la vérité.
As-tu pris le temps de vérifier si tout ce que tu veux me raconter est vrai ?
– Non je l’ai simplement entendu raconter …

– Bien. utilisons maintenant le tamis de la Bonté.
Est-ce que ce que tu veux me raconter, est quelque chose de bon ?
– Non, ce n’est pas quelque chose de bon, au contraire…
– Donc, dit le philosophe, tu souhaite me raconter de mauvaises choses sur mon ami sans être sûr qu’elles sont vraies.

Prenons maintenant le tamis de l’utilité..
Est-il utile de me raconter ce que mon ami a fait …
– Non, pas précisément…

– Eh bien ! dit Socrate en souriant, si ce que tu as à me dire n’est ni vrai, ni bon, ni utile, quel intérêt de me le dire ?
Je préfère ne pas le savoir, et je te conseille de l’oublier…

Ainsi parlait le clochard Socrate, que j’aurais aimé écouter assis par terre au coin d’une rue d’Athènes.

Ami, pour changer le monde, sois pur d’intention.

Et que toute parole qui sort de ta bouche soit filtrée par les tamis de ton coeur et de ta conscience.

N’oublie pas :

sois un ami pour créer un monde d »amis.




Previous articleZem — La règle du jeu
Next articleDu 12 mars au 16 juin 2014 – Clemenceau, le Tigre et l’Asie