Accueil Espace Bouddhiste Société Yên Tu met son héritage en lumière

Yên Tu met son héritage en lumière

6
0

La fameuse pagode de bronze au sommet du mont Yên Tu, à plus de 1.000 m d’altitude (Source: VNA)
La fameuse pagode de bronze au sommet du mont Yên Tu, à plus de 1.000 m d’altitude (Source: VNA)
La province de Quang Ninh (Nord) investit dans l’établissement d’un circuit touristique reliant les vestiges historiques, religieux relatifs à la dynastie des Trân (1225-1400) dont la terre sacrée de Yên Tu.

La plupart des Vietnamiens connaissent le mont Yên Tu (situé dans la ville de Uông Bi, province de Quang Ninh, Nord) pour être le lieu de naissance du bouddhisme national. C’est là que le roi Trân Nhân Tông (1258-1308) se retira pour mener une vie d’ermite, où il fonda l’école Truc Lâm Yên Tu ou forêt de bambous du mont Yên Tu, proche du chan chinois et du zen japonais.

La terre sacrée de Yên Tu a toujours été un haut lieu du bouddhisme national. Elle renferme des pagodes, stèles, pagodons, temples…, construits sous différentes dynasties.

Au sommet du mont éponyme, à plus de 1.000 m d’altitude, trône la fameuse Chùa Dông (pagode de bronze). Le chemin qui y conduit est assez escarpé, ponctué de nombreux cols et ruisseaux, de pentes raides, de torrents circulant au creux de profondes gorges, et de sentiers sinueux qui se faufilent entre des pinèdes et des bambouseraies.


Lire la suite sur : fr.vietnamplus.vn




Previous articleZem — J’ne peux pas rentrer chez moi
Next articleÀ la recherche du tombeau de Confucius