Accueil Vidéos Vidéoblog Un dispensaire à Gongkar

Un dispensaire à Gongkar

21
0

– Ce film a été réalisé par l’association l’Arbre Médicinal. Créée en 2005, cette association a pour but de construire un dispensaire à Gongkar dans la vallée de Tawang en Arunachal Pradesh, au nord-est de l’Inde. Le peuple démuni de cette région isolée des Himalayas souffre de maladies graves désormais faciles à soigner, mais mortelles faute d’argent et de soins.

L’action commence enfin à porter ses fruits: 5000 personnes ont pu profiter d’un bilan sanitaire et de médicaments gratuits jusqu’à maintenant. Nous commençons à construire un dispensaire et aimerions qu’un médecin s’y rende deux fois par semaine. Une jeune fille du village dont les études ont été sponsorisées, a reçu son diplôme d’infirmière et va désormais pouvoir assurer une permanence journalière. Nous souhaitons que le gouvernement indien, à long terme, finance entièrement le projet.

Regroupées en 5 villages principaux dont Gongkar est le centre, 15000 personnes sont directement concernées par cette aide. Il n’y a pas d’assistance médicale alentour et le dispensaire le plus proche, à trois heures de route, est sous-équipé. Nous avons besoin d’argent pour acheter les matériaux de construction, des appareils médicaux, des médicaments, et pour payer le personnel médical. Les habitants du village, très motivés, offrent une main-d’œuvre gratuite pour la construction.

L’Arbre Médicinal s’associe au Gongkar Medical Tree Society en Inde, placé sous la direction de Gueshe Thupten Phuntsok, moine bouddhiste à Sera et lui-même originaire de Gongkar. Tout le monde travaille bénévolement.

Si vous pouvez nous aider, soyez assuré que l’argent sera envoyé directement à Gueshé Thupten Phuntsok et ne passera par aucun intermédiaire.

Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à nous contacter à l’adresse suivante : arbre.medicinal@yahoo.fr …et à partager ce film avec vos amis susceptibles d’apporter leur contribution !
Merci!




Previous articleLa plus haute conscience : samadhi parfaite — Urgyen Sangharakshita
Next articleTrinh Dinh Hy — Qu’est-ce que la Foi dans le Bouddhisme ?