Accueil Billet du jour L’esprit de la montagne – Poème chinois

L’esprit de la montagne – Poème chinois

31
0

LA SEMAINE DE BUDDHACHANNEL EN CHINE D’HIER ET D’AUJOURD’HUI

Fujian
Fujian

L’ESPRIT DE LA MONTAGNE


Au creux du mont, oh! il y a une belle

Ceinte de l’herbe, oh! et vêtue de lierre.

L’amour sourit, oh! dans ses prunelles;

Elle est svelte, oh! comme une rivière.

Léopard et renard, oh! traînent son char

Orné de laurier, oh! et d’herbe autour.

Habillée d’orchidée, oh! elle part

Cueillir des parfums, oh! pour son amour.

« D’un noir bosquet, oh! j’habite au fond;

J’arrive en retard, oh! sur l’ardu passage.

Je me dresse, oh! au sommet du mont;

Je vois flotter, oh! sous moi les nuages.

Il fait nuit noire, oh! en plein jour;

Car au vent d’est, oh! la pluie est tombée.

J’attends mon ami, oh! sans songer au retour.

Qui me fleurira, oh! à la fin de l’année?

Je cueille l’herbe, oh! dans la montagne

Parsemée de rocs, oh! et lierres ça et là.

Je lui en veux, oh! à la campagne,

Trop occupée, oh! pour songer à moi.

Douce au fond du mont, oh! comme une fleur,

Je bois à la source, oh! sous pins et cyprés.

Songe-t-il à moi, oh! au fond du cœur?

J’en doute bien, oh! car il n’est pas près.

Le tonnerre gronde, oh! la pluie est sombre;

Les singes gémissent, oh! à la nuit.

Le vent siffle, oh! les feuilles font l’ombre;

Ma pensée de lui, oh! me plonge dans l’ennui. »


Traduction de Xu Yuan Zhong


Retrouvez différents articles dans le dossier sur la Chine :
Un poème d’aujourd’hui
Chine du troisième millénaire
Les médecines ethniques sont à la mode
La Chine annonce avoir dépassé les 100 millions de croyants
La Vénérable Maître Cheng Yen reçoit le prix Niwano de la Paix
Le Bagua Zhang, entre force et souplesse
Le gouvernement chinois soutient la médecine chinoise
Editorial du 6/9/2007 sur la Chine


Belle et bonne journée

Josiane Delaporte-Digard




Previous articleZem — Dormir debout
Next articleNuo et masques Nuo