Accueil Espace Bouddhiste Société Un moine bouddhiste gagne le prix martin Ennals 2012

Un moine bouddhiste gagne le prix martin Ennals 2012

11
0

Luon Sovath, moine bouddhiste vivant à Siem Reap, au Cambodge, a été témoin de l’expulsion forcée de sa famille et d’autres habitants de son village en 2009. Depuis lors, il combat sans relâche cette pratique, qui chasse des familles de leur domicile Luon-Sovath.pnget qui se déroule souvent dans un contexte violent et sans que les personnes expulsées ne soient indemnisées.


Bien qu’il ait été menacé d’être arrêté et défroqué, Luon Sovath utilise pacifiquement des vidéos, des poèmes et des chansons pour défendre le droit au logement. Son action de plaidoyer vise des intérêts économiques puissants. Les menaces dont ce moine bouddhiste est victime sont bien réelles.


Luon Sovath figurait parmi les trois derniers candidats sélectionnés, aux côtés de Nasrin Sotoudeh et du Centre bahreïnite des droits humains.


[…]


Micheline Calmy-Rey, nouvelle présidente de la Fondation Martin Ennals et ancienne présidente et ministre des Affaires étrangères de la Suisse, a déclaré : «La sélection de trois nominés, nouvelle procédure mise en place cette année, a rendu la décision du jury particulièrement difficile. En tant que moine bouddhiste, Luon Sovath a réussi à attirer davantage l’attention de l’opinion publique sur le problème des expulsions forcées au Cambodge.»


Lire la suite : Amnesty International





Previous articleDes tablettes de bois bouddhistes inscrites au Registre « Mémoire du monde »
Next article«Le Sentier d’Obtention des Bons Vœux (s Mon Lam) de Kuntu Zangpo»