Accueil Espace Bouddhiste Société Tiger Woods parle du bouddhisme comme d’une thérapie personnelle

Tiger Woods parle du bouddhisme comme d’une thérapie personnelle

15
1

Par Tamara Lush, The Canadian Press, Feb 21, 2010

MIAMI, FL (USA) -Dans le théâtre des excuses publiques américaines, il est courant pour des célébrités à invoquer leur foi.

Déshonoré par des scandales liés à son infidélité, la superstar de golf Tiger Woods, dans une conférence de presse donnée Vendredi en Floride, a cité le rôle du bouddhisme pour lui permettre de retrouver une vie équilibrée.

Tiger Woods during a news conference Friday, Feb. 19, 2010, in Ponte Vedra Beach, Fla
Tiger Woods during a news conference Friday, Feb. 19, 2010, in Ponte Vedra Beach, Fla
«Les gens ne le savent probablement pas, mais j’ai grandi dans le bouddhiste et j’ai pratiqué ma foi activement depuis l’enfance jusqu’à ce que je m’éloigne d’elle ces dernières années, a dit Woods au cours d’excuses télévisées lors de sa première apparition publique depuis près de trois mois .

Woods a souligné qu’il avait pratiqué la méditation et qu’il assistait aux cérémonies dans les temples avec sa mère. Il a mis au crédit du bouddhisme thaï son ascension sur les terrains de golf, out au long de sa vie.

Dans ses derniers commentaires il a fait références aux enseignements sur le désir, l’avidité et l’attachement, et l’importance de l’équilibre.

«En thérapie, j’ai appris l’importance de regarder ma vie spirituelle et sa relation avec ma vie professionnelle, a dit Woods. « J’ai besoin de retrouver mon équilibre et être centré sur ce qui est le plus important pour moi, mon mariage et mes enfants. »

Aux USA, la religion sert souvent les personnalités publiques en quête de rédemption. Ainsi, Bill Clinton avait invoqué Dieu, quand il a demandé pardon, tout comme comme l’a fait en Caroline du Sud le gouverneur Mark Sanford. Mais dans ce pays, la religion sollicitée est traditonnellement le christianisme.

En Janvier, la journaliste Brit Hume disait que Woods devrait se tourner vers Jésus pour faire face à ses péchés. La déclaration de Woods sur sa religion bouddhiste est une réponse perturbante pour le débat public alimenté par Hume.

«Il a réaffirmé les valeurs traditionnelles de sa propre », a déclaré Robert Thurman, un professeur d’études bouddhiques à l’Université Columbia. «Ce fut très beau de le voir affirmer ses convictions, surtout parce que le bouddhisme est une religion minoritaire.

Les bouddhistes se tournent en eux-mêmes dans leurs efforts pour mener une vie correcte. Il n’existe pas une divinité qui peut accorder la rédemption comme dans le christianisme.

« Le bouddhisme offre la possibilité d’être Bouddha, si nous faisons le travail. Il est déjà en nous, c’est ce que nous sommes », a déclaré Darren Littlejohn, un auteur bouddhiste . Pour lui, les commentaires de Woods reflète la croyance bouddhiste que «la vie est souffrance et que cette souffrance est basée sur l’attachement, la colère et le désir. »

Au cours de sa conférence de presse, Woods a abordé ce qu’on appelle le samsara – le mot sanscrit pour le cycle des souffrances :

« Le bouddhisme enseigne que la soif de choses est la cause de nos souffrances. De toute évidence, j’ai perdu l’axe de ce qu’on m’a appris. »

Previous articleIgnorant la colère de Pékin, Obama reçoit le dalaï lama
Next articleVén.Dr.T.Dhammaratana — Pourquoi une double Vérité dans le Bouddhisme ?

1 commentaire

  1. Tiger Woods parle du bouddhisme comme d’une thérapie personnelle
    « Le bouddhisme enseigne que la soif de choses est la cause de nos souffrances. De toute évidence, j’ai perdu l’axe de ce qu’on m’a appris. »
    Cet axe, dont parle Tiger Woods, n’est jamais perdu, même la mort ne peut le détruire. Il suffit de le savoir et de souffler fort sur les bulles de l’illusion magique des cinq poisons, pour qu’elles se dispersent et se désunissent: l’instantanéité de l’Éveil ici et maintenant.

Comments are closed.