Accueil Billet du jour Parole de Maître Dôgen

Parole de Maître Dôgen

3
1
Maître Dôgen
Maître Dôgen


Le moine Eihei Dôgen a introduit le zen au Japon au XIIIème siècle.

Une question le harcèle :

« Si la nature de bouddha est inhérente à tous les êtres vivants, comment se fait-il que les Bouddhas de tous les temps aient dû rechercher l’Eveil et s’engager dans la vie spirituelle? »

A son retour au Japon, il écrit des textes qui restent des références aujourd’hui encore.


La Voie est fondamentalement parfaite.

Elle pénètre tout.

Comment pourrait-elle dépendre de la pratique et de la réalisation?

Le véhicule du dharma est libre et dégagé de toute entrave.

En quoi l’effort concentré de l’homme est-il nécessaire ?

En vérité, le Grand Corps est bien au-delà de la poussière du monde.

Qui pourrait croire qu’il existe un moyen de l’épousseter?

Il n’est jamais distinct de quiconque, toujours exactement là où l’on est.

A quoi bon aller ici ou là pour pratiquer ?


Alain Delaporte-Digard pour www.buddhachannel.tv

Previous articleChine — La société Matrilinéaire des ‘Moso’ au bord du lac Lugu, Yunnan
Next articleIgnorant la colère de Pékin, Obama reçoit le dalaï lama

1 commentaire

  1. Parole de Maître Dôgen
    En quoi l’effort concentré de l’homme est-il nécessaire

    Tout ce qui est dit ici est juste…..ce qui n’est pas précisé c’est l’opacité et l’ignorance de la conscience ordinaire qui ne le voit pas et ne le sait pas. La Réalité Absolue qui est la nature même du monde est occultée par l’épaisseur nuageuse de la conscience humaine ordinaire. L’homme le sait, seule la profondeur de son endormissement lui fait oublier. L’homme peut accéder à l’Éveil par lui-même, mais il doit savoir que l’Éveil est là et sans entrave.

Comments are closed.