Accueil Espace Bouddhiste Livres Livre — Socrate, Jésus, Bouddha, Trois maîtres de vie, de Frédéric Lenoir

Livre — Socrate, Jésus, Bouddha, Trois maîtres de vie, de Frédéric Lenoir

25
0

UN HUMANISME SPIRITUEL POUR NOTRE TEMPS

Jesus_Socrate_Bouddha.jpgDirecteur du magazine Le Monde des religions, romancier et dramaturge, le philosophe et sociologue français Frédéric Lenoir s’impose comme un des essayistes les plus brillants de l’heure en matière de questions religieuses et spirituelles.

On lui doit, notamment, Le Christ philosophe (Points, 2009), une lumineuse présentation de la force toujours actuelle de la pensée de Jésus, et Code Da Vinci, l’enquête (Points, 2006, en collaboration avec Marie-France Etchegoin), une solide critique du roman de Dan Brown. Vulgarisateur raffiné, Lenoir montre que le discours religieux conserve sa pertinence dans notre monde sécularisé.

Dans Socrate, Jésus, Bouddha. Trois maîtres de vie, le philosophe nous entraîne sur les traces de ceux qu’il qualifie de fondateurs d’un «humanisme spirituel». La crise économique actuelle, note-t-il, est aussi philosophique et spirituelle. Elle nous impose de réfléchir à des questions de sens fondamentales au sujet du bonheur, du progrès véritable et des conditions de l’harmonie sociale. Les traditions religieuses offrent bien des réponses à ces questions, mais elles «ne parlent plus à nombre de nos contemporains», déçus par leur bilan. Au lieu du sens, en effet, elles prodiguent trop souvent «du dogme et de la norme». D’où la proposition de Lenoir d’aller directement aux «maîtres», pour renouer avec l’essentiel.

Mais ces trois célèbres personnages que sont Socrate, Jésus et le Bouddha, n’hésite pas à demander Lenoir, «ont-ils réellement existé»? Nous n’en avons pas de preuves indiscutables. Leur existence historique reste toutefois «hautement probable» puisque l’hypothèse de leur non-existence «pose davantage de problèmes que celle de la réalité de leur existence». Nous disposons, de plus, de multiples sources écrites à leur sujet, et leur influence dans l’histoire du monde est indéniable.

Originalité

Lenoir procède en deux temps. Il développe d’abord une biographie croisée de ces trois maîtres (origine sociale, sexualité et famille, vocation, personnalité, art d’enseigner et de mourir) et résume ensuite l’essentiel de leur enseignement (immortalité, vérité, liberté, justice et amour).

Éclairantes, ses explications ne manquent pas d’originalité. «Tel est, écrit par exemple Lenoir, le mystère de Socrate: ce philosophe qui ne jure que par la raison est convaincu d’être investi d’une mission divine.»

Il relève le contraste entre le Bouddha, présenté par sa tradition comme n’étant qu’un homme mais sans cesse divinisé par la suite, et Jésus, dont la tradition chrétienne fait un être surnaturel profondément humain. Il aborde aussi la difficile question de la place de l’amour dans le bouddhisme, qui professe l’idéal du détachement. À ce sujet, Lenoir, qui connaît personnellement le dalaï-lama, rapporte une anecdote le mettant en scène et illustrant la profondeur de la compassion bouddhiste.

Contre un matérialisme desséchant et contre un fanatisme religieux mortifère, le Bouddha, Socrate et Jésus, conclut Lenoir, nous enseignent «que seule la recherche de l' »être » et de la responsabilité — individuelle et collective — peut nous sauver de nous-mêmes». Un sacré beau projet.


louisco@sympatico.ca


– Socrate, Jésus, Bouddha

Trois maîtres de vie

Frédéric Lenoir

Fayard

Paris, 2009, 312 pages

Source : www.ledevoir.com

Previous articleL’avenir de l’énergie en Europe
Next articleEtre Femme : Vietnamiennes d’Antan