Accueil Espace Bouddhiste Société Le maire de Paris recevra le dalaï lama début juin

Le maire de Paris recevra le dalaï lama début juin

19
0

26.05.2009

Le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë recevra le dalaï lama lors de sa visite en France prévue du 6 au 8 juin, a indiqué mardi à l'AFP Laurent Fary, porte-parole du maire, confirmant des informations de RTL.
Le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë recevra le dalaï lama lors de sa visite en France prévue du 6 au 8 juin, a indiqué mardi à l’AFP Laurent Fary, porte-parole du maire, confirmant des informations de RTL.
Le maire socialiste de Paris Bertrand Delanoë recevra le dalaï lama lors de sa visite en France prévue du 6 au 8 juin, a indiqué mardi à l’AFP Laurent Fary, porte-parole du maire, confirmant des informations de RTL.

Le porte-parole a cependant précisé qu’il n’était pas en mesure pour le moment de « confirmer quelque date ou créneau horaire que ce soit ».

Le Conseil de Paris avait voté en 2008 pour faire du dalaï lama un Citoyen d’honneur de la capitale et le secrétaire général du bureau du Tibet à Paris, Wangpo Bashi, avait évoqué début mai la possibilité que le chef spirituel des Tibétains reçoive ce titre des mains de M. Delanoë lors d’une visite à Paris prévue du 6 au 8 juin. Aucune rencontre avec des responsables gouvernementaux n’était par contre prévue lors de cette visite, avait souligné le bureau du Tibet.

La Chine avait alors demandé à la Ville de Paris de cesser ses « ingérences dans les affaires intérieures chinoises », assurant que ce titre de Citoyen d’honneur décerné au chef spirituel tibétain, que Pékin accuse de vouloir obtenir l’indépendance du Tibet, avait « soulevé une forte indignation du peuple chinois ».

« Si la municipalité de Paris remet ce titre, cela entraînera de nouveau une forte opposition de la Chine », avait déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ma Zhaoxu.

Le 11 mai dernier, M. Delanoë avait de son côté indiqué ne pas avoir « l’intention de changer de point de vue » à ce propos, tout en affirmant qu’il « n’est pas question d’ingérence » dans les affaires intérieures chinoises.

« J’ai reçu le dalaï lama il y a quelques années (…) J’assume le vote des élus de Paris de lui accorder la citoyenneté d’honneur. Quand lui remettrai-je ? Je n’en sais rien », avait déclaré M. Delanoë à la presse.

« Il n’est pas question d’ingérence. Mais il n’est pas question non plus de renoncer à mes convictions, sans provocation », avait-il ajouté.

La remise de ce titre de Citoyen d’honneur par le maire de la capitale pourrait donc relancer les tensions avec Pékin alors que la France et la Chine ont mis officiellement un terme en avril à la brouille de quatre mois provoquée par une rencontre en décembre du président Nicolas Sarkozy et du dalaï lama, qui avait ulcéré Pékin.

M. Sarkozy a nié l’existence d’un accord secret entre Paris et Pékin au terme duquel il aurait renoncé à rencontrer le dalaï lama en échange de la reprise d’un dialogue de haut niveau avec la Chine.

Le dalaï lama vit en exil depuis 1959 dans le nord de l’Inde, à Dharamsala, et affirme avoir renoncé à ses exigences indépendantistes au profit d’une autonomie pour la région himalayenne.

Après l’invasion et l’occupation par la Chine du Tibet en 1950-1951, le 14e dalaï lama avait fui le 17 mars 1959 et traversé la frontière indienne le 30, près de trois semaines après le début d’une insurrection avortée contre le régime chinois.


Source : AFP

Previous articleVidéo – Amnesty : «le monde est sur une poudrière d’inégalités»
Next articleVidéo — Jane Birkin chante Aung San Suu Kyi – V.F