Accueil Espace Bouddhiste Société L’Inde rejette l’Offre du Propriétaire des Lunettes de Gandhi…

L’Inde rejette l’Offre du Propriétaire des Lunettes de Gandhi…

49
0

05.03.2009

Le propriétaire américain d’objets ayant appartenu à Gandhi avait annoncé qu’il acceptait de les donner à l’Inde en échange notamment de l’engagement de New Delhi à augmenter ses dépenses de santé pour les pauvres.

Gandhi en 1931
Gandhi en 1931
Un haut responsable du ministère des Affaires Etrangères de l’Inde, Anand Sharma, a fait savoir jeudi 5 mars, qu’il refusait l’accord voulu par le propriétaire américain, James Otis, d’objets ayant appartenu au Mahatma Gandhi. James Otis avait déclaré un peu plus tôt à l’AFP avoir donné son feu vert pour rendre aux autorités indiennes les lunettes, la paire de sandales en cuir, la montre de gousset, un plat et un bol ayant appartenu au Mahatma (« grande âme ») Gandhi, en échange de l’engagement de New Delhi à augmenter ses dépenses de santé pour les pauvres et à organiser une exposition internationale de ces objets. « Aux dernières nouvelles, le gouvernement indien a accepté ma proposition », avait affirmé ce réalisateur et militant pacifiste de Los Angeles. « Ils l’ont envoyée à Delhi pour obtenir le feu vert » définitif, avait-t-il précisé.

« Gandhi n’aurait pas accepté ces conditions »

Peu après, à New Delhi, un haut responsable du ministère des Affaires étrangères, Anand Sharma, a semblé rejeter l’offre.
« Gandhi lui-même n’aurait pas accepté ces conditions », a-t-il dit selon l’agence d’informations indienne Press Trust of India (PTI). « Le gouvernement indien, qui représente le peuple souverain, ne peut pas entrer dans des négociations qui impliquent une allocation de fonds » a-t-il précisé.
La vente aux enchères semblait être donc maintenue. Elle est organisée ce jeudi à New York par la maison Antiquorum Auctioneers.

Objets emblématiques de l’indépendance indienne

New Delhi s’activait depuis plusieurs jours pour rapatrier en Inde ces objets emblématiques du Mahatma, qui devaient être mis aux enchères par la maison Antiquorum Auctioneers. Jeudi matin, la ministre de la Culture Ambika Soni avait annoncé à l’agence Press Trust of India (PTI) que son pays envisageait de faire une offre sur des objets.
Mohandas Karamchand Gandhi fut l’artisan du mouvement de désobéissance civile qui a abouti à la Partition sanglante de l’Empire britannique des Indes et à l’indépendance de l’Inde et du Pakistan les 14 et 15 août 1947.

(Avec AFP)


Source : tempsreel.nouvelobs.com

Previous articleLa Tradition bouddhiste Kagyupa (KTT) s’installe à Aurillac
Next articleDiscours amérindien de Red Jacket – A toi mon frère