Accueil Billet du jour Le trop de quelque chose est un manque de quelque chose.

Le trop de quelque chose est un manque de quelque chose.

24
0

La vacuité
La vacuité
Un proverbe arabe dit :

« Le trop de quelque chose est un manque de quelque chose. »

N’est-pas l’exemple même de nos sociétés modernes?
– trop d’objets,
– trop d’images,
– trop de pub,
– trop de télé,
– trop de stimulations,
– trop de bruits,
– trop de désirs,
– trop de trop…

Et si nous disions ;

« le moins de quelque chose est une plénitude de quelque chose ».

Comment arriver au « moins de quelque chose »?

– en purifiant son espace de vie et de travail
– en purifiant ses pensées
– en restant concentré sur une seule chose à la fois
– en redécouvrant le silence
– en restant 5 minutes sans bouger en assise, chaque jour
– en pratiquant l’art de la patience
– en prenant le temps d’être

Si nous mettons ce proverbe arabe au niveau de l’AVOIR et de l’ETRE,

le trop de quelque chose est un manque de quelque chose

devient

le trop d’ AVOIR est un manque d’ ÊTRE.


Alain Delaporte-Digard

www.buddhachannel.tv

Previous articleCher frère blanc. Quand je suis né, j’étais noir …
Next articleLes fous sont si nombreux