Accueil Espace Bouddhiste Société Inde — Un Bidonville poursuit en Diffamation le Film  » Slumdog Millionaire »

Inde — Un Bidonville poursuit en Diffamation le Film  » Slumdog Millionaire »

24
0

22.01.2009

Une association indienne de résidents d’un bidonville dit se sentir salie par l’image véhiculée par le long-métrage de Danny Boyle.

Slumdog_Millionnaire.jpg

Le film britannique « Slumdog Millionaire », qui fait un triomphe en Occident, est poursuivi en diffamation par une association indienne de résidents d’un bidonville qui se sent salie par l’image véhiculée par le long-métrage, rapportent, jeudi 22 janvier, des médias.
Tapeshwar Vishwakarma, représentant une association caritative d’habitants de bidonvilles de l’est de l’Inde, a déposé plainte à Patna (capitale de l’Etat du Bihar) contre la vedette indienne Anil Kapoor et le compositeur de la bande originale, A.R. Rahman, au motif notamment que le film « violerait » les droits de l’Homme et la « dignité » des pauvres.
Dans le journal Times of India, Tapeshwar Vishwakarma a déclaré n’avoir pas du tout apprécié l’expression « Slumdog » (« chien de bidonville ») pour décrire les dizaines de millions de résidents de bidonvilles en Inde, en particulier ceux du plus grand d’Asie, Dharavi à Bombay, où a été tourné le film du Britannique Danny Boyle.

« Ni insulte, ni offense »

« M. Vishwakarma a dit clairement qu’il ne s’attendait à rien de positif venant d’un réalisateur britannique, puisque ses ancêtres nous qualifiaient de ‘chiens' », a ajouté son avocat Shruti Singh à l’agence de presse Indo-Asian News Service (IANS), en référence à la douloureuse colonisation britannique de l’Inde jusqu’en 1947.
Alors que l’audience judiciaire à Patna est programmée le 5 février, le coréalisateur de « Slumdog Millionaire », Loveleen Tandon, a déjà assuré dans le Mail Today que « ce titre ne devait être pris ni pour une insulte, ni pour une offense ».
En pleine mode en Occident à l’égard de l’Inde, le long-métrage plaît beaucoup en Europe et aux Etats-Unis. Danny Boyle s’était dit impressionné par « la résilience à couper le souffle » des pauvres de Bombay.
Le film a été primé quatre fois aux Golden Globes américains et pourrait figurer dans la sélection des Oscars annoncée ce 22 janvier. « Slumdog Millionaire » raconte l’histoire d’un jeune Indien illettré remportant contre toute attente la version locale du jeu télévisé « Qui veut gagner des millions ».


Source : tempsreel.nouvelobs.com

Previous articleChine — Un haut Dirigeant reçoit les Représentants des Groupes religieux à l’Occasion de la Fête du Printemps
Next articleLes Religions et la Bioéthique