Accueil Espace Bouddhiste Société Qui est Nadia Yassine ?

Qui est Nadia Yassine ?

17
0

Nadia Yassine est née à Casablanca en 1958.

Nadia-Yassine.gif

Fille de Abdessalam Yassine, fondateur du mouvement Al Adl Wal Ihsane.
Etudes primaires à Paul Cezanne à Rabat.
Etudes secondaires au Lycée Descartes à Rabat, puis au Lycée Victor Hugo à Marrakech, où elle a obtenu son baccalauréat.

Diplomée es sciences politiques en 1980 à la Faculté des Sciences Juridiques de Fès. Elle enseigne la langue française pendant 4 ans, avant de démissionner pour se consacrer à l’action militante au sein du mouvement, surtout après le second emprisonnement de son père (1983-1985).

Fondatrice et dirigeante de la section féminine du mouvement Al Adl Wal Ihsane.
Elle a dû s’occuper seule de ses quatre filles après que son mari, Abdallah Chibani, ait été arrêté et emprisonné pendant deux ans en compagnie des membres du conseil d’orientation du mouvement (1990-1992).

Conférencière et auteure de plusieurs articles, elle compte aussi à son actif un grand nombre d’interviews, parus dans des journaux aussi divers que Le Monde, El Païs, Achark Al Awsat, Der Spiegel, Le Journal Hebdomadaire, The Times, US News… Et aussi sur plusieurs sites comme islamonline.net, oumma.com…

Son premier livre « Toutes Voiles Dehors » a été publié en 2003 aux éditions « Le Fennec » au Maroc, et « Altereditions » en France. D’autres ouvrages sont en préparation.
Elle a en outre accordé des entretiens à plusieurs radios et télés de par le monde, comme ARTE, France3, France5, la BBC, RFI, Radio Orient, OummaTV, Radio Canada, et d’autres…

Depuis l’obtention de son passeport, dont elle était interdite jusqu’en 2003, elle a participé à plusieurs congrès et forums internationaux. Parmi ceux-ci :
– The 6th Annual International Congress of the Mediterranean Studies Association, Budapest (Hongrie, mai 2003).
– Discours critique et pensée politique, San Sebastian (Espagne, juin 2004).
– Rencontre de l’institution « Al Bayt Al Arabi », Amsterdam(Hollande, 2004).
– Réunion stratégique des mouvements anti-guerre et anti-mondialisation, Beyrouth (Liban, septembre 2004).
– Islam et démocratie, Berkeley (Etats-Unis., avril 2005).

Elle a donné plusieurs conférences, aussi bien au Maroc qu’à Paris, Lyon, Madrid, Amsterdam ou New York…

Ses prises de position sont multiples, concernant le niveau national aussi bien qu’international :
– Elle fut la première à déclarer que la moudawana (code de la famille au Maroc) n’est pas sacrée et doit être révisée, et ce depuis les années 80.
– Ses prises de position concernant la Palestine, l’Irak…sont bien connues du monde entier.
– Ses prises de position sur le plan national sont nombreuses, concernant les droits de l’homme, le régime…
– Elle a participé à plusieurs marches nationales.

Arrêtée le 10 décembre 2000, lors du sit-in en faveur des droits de l’homme, ainsi que toute sa famille, elle fut condamnée à 4 mois de prison avec sursis plus une amende.
Elle est poursuivie actuellement pour atteinte aux « institutions sacrées de la nation », suite à une interview accordée à l’hebdomadaire marocain » Al Ousbouiya Al Jadida »(du 2 juin 2005) , pour avoir exprimé clairement ses positions concernant la monarchie et le système de gouvernance au Maroc, positions qu’elle n’a cessé d’exprimer depuis des années.

Elle risque entre 3 et 5 années de prison et une amende de 10000 à 100000 dirhams.

Previous articleDelphine Charlotte – Bouddhiste et Artiste
Next articleQuébec – Matthieu Ricard, un Illuminé sur Scène …