Accueil Espace Bouddhiste Société Appel à la Création d’un Comité pour l’Inscription du Tibet au...

Appel à la Création d’un Comité pour l’Inscription du Tibet au Patrimoine mondial

22
0

L’idée de l’inscription du Tibet au Patrimoine mondial de l’UNESCO est lancée.
Faisons en sorte qu’elle devienne réalité.

Plus jeune gardienne du plus haut Monastère du Monde, le Monastère de Rongbhuk, 4.800 mètres, Tibet.Dans cette perspective, la création d’un Comité réunissant des personnalités de bonne volonté et de tous horizons qui apporteraient leur caution morale et désintéressée à ce projet nous paraît être une bonne réponse à la question du retour de la paix et de la sérénité au Tibet.

Photo © François-Xavier Prévot, Marcheur-Photographe

Par son caractère strictement neutre et culturel de sauvegarde du patrimoine religieux, architectural, artistique et environnemental de cette région, une telle initiative se situerait en dehors de toute polémique d’ordre confessionnel, ethnique ou politique. Elle tiendrait notamment compte du statut de Région autonome du Tibet partie intégrante du terroire chinois, conformément à la Constitution de la République Populaire de Chine. Statut reconnu et accepté par le 14ème Dalaï Lama.

Les critères de sélection

Rappelons (source UNESCO) que pour figurer sur la liste du patrimoine mondial, “les sites doivent avoir une valeur universelle exceptionnelle et satisfaire à au moins un des dix critères de sélection “.

Le Tibet nous paraît répondre largement à ces critères.
En voici la liste résumée:

– représenter un chef-d’œuvre du génie créateur humain;
– témoigner d’un échange d’influences considérable pendant une période donnée ou dans une aire culturelle déterminée, sur le développement de l’architecture ou de la technologie, des arts monumentaux, de la planification des villes ou de la création de paysages;
– apporter un témoignage unique ou du moins exceptionnel sur une tradition culturelle ou une civilisation vivante ou disparue;
– offrir un exemple éminent d’un type de construction ou d’ensemble architectural ou technologique ou de paysage illustrant une ou des périodes significative(s) de l’histoire humaine;
– être un exemple éminent d’établissement humain traditionnel, de l’utilisation traditionnelle du territoire ou de la mer, qui soit représentatif d’une culture (ou de cultures), ou de l’interaction humaine avec l’environnement, spécialement quand celui-ci est devenue vulnérable sous l’impact d’une mutation irréversible;
– être directement ou matériellement associé à des évènements ou des traditions vivantes, des idées, des croyances ou des œuvres artistiques et littéraires ayant une signification universelle exceptionnelle;
– représenter des phénomènes naturels ou des aires d’une beauté naturelle et d’une importance esthétique exceptionnelles;
– être des exemples éminemment représentatifs des grands stades de l’histoire de la terre;
– être des exemples éminemment représentatifs de processus écologiques et biologiques en cours dans l’évolution et le développement des écosystèmes et communautés de plantes et d’animaux terrestres, aquatiques, côtiers et marins;
– contenir les habitats naturels les plus représentatifs et les plus importants pour la conservation in situ de la diversité biologique, y compris ceux où survivent des espèces menacées ayant une valeur universelle exceptionnelle du point de vue de la science ou de la conservation.


Commençons par le commencement.
Dans un premier temps, réagissez, donnez vos idées, vos suggestions, votre savoir-faire.
Traduisons cet appel dans de multiples langues si cela vous semble intéressant.

Dans un deuxième temps, comptons-nous.
Combien sommes-nous à adhérer à cette idée ?
Il faudra constituer un comité avec des personnalités de différents pays, de différents horizons.

Vous pouvez déjà laisser en bas de ce texte vos bonnes idées, vos suggestions, éventuellement vos coordonnées pour que l’on puisse communiquer.

Om mani Padme Hum


Pierre Suchet

Previous articleLe Lâcher-prise
Next articleIl était une Fois la Fête des Lanternes