Accueil Espace Bouddhiste Société Londres – des manifestants ont tenté d’éteindre la flamme olympique

Londres – des manifestants ont tenté d’éteindre la flamme olympique

23
0

Le passage de la flamme olympique dans la capitale anglaise a été émaillé par plusieurs incidents provoqués par des défenseurs des Droits de l’Homme et de la cause tibétaine. Des manifestants ont même tenté d’éteindre la torche.

Des manifestants ont tenté d'éteindre la flamme olympique à Londres (Reuters)
Des manifestants ont tenté d’éteindre la flamme olympique à Londres (Reuters)

Les organisateurs du parcours de la flamme olympique lundi en France sont prévenus. En se référant à l’exemple anglais, ils ont pu constater que les menaces d’actions sur le passage de la torche seront bien mises à exécution. A Londres, le bilan fait état de trente arrestations pour diverses perturbations. Dès le départ de la flamme portée par le quintuple champion olympique d’aviron, Steven Redgrave, un premier incident a éclaté. Le plus sérieux se déroulait après une heure de course dans le quartier de Ladbroke Grove. A l’aide d’un extincteur, deux manifestants ont tenté d’éteindre la flamme avant d’être arrêtés par la police. Un impressionnant dispositif policier avait d’ailleurs été mis en place tout au long du parcours. Cela n’a pas empêché d’autres zones de contestations de se créer. Alors que la flamme était portée par l’animatrice Konnie Huq, un autre manifestant s’est fait entendre. Le gouvernement britannique n’a pas été épargné puisque quelques personnes ont réussi à franchir le dispositif de sécurité devant Downing Street pour s’avancer dans Whitehall.

Le parcours modifié


D’autres manifestations plus pacifiques ont été visibles au cœur de Londres avec des défenseurs des Droits de l’Homme et de la cause tibétaine. Selon les médias britanniques, des échauffourées ont éclaté près de Trafalgar Square entre pro et anti-gouvernement chinois. Pour éviter des heurts encore plus importants, le parcours de l’ambassadrice de Chine en Grande-Bretagne, Fu Ying, a été modifié au dernier moment en évitant Chinatown. Tous ces incidents n’ont pas empêché les représentants du comité d’organisation chinois de se satisfaire de la journée et particulièrement du comportement des autorités anglaises : «Ce n’était pas le bon endroit et le bon moment pour exprimer ses vues politiques. C’est pourquoi nous sommes reconnaissants envers les Londoniens, la police et les organisateurs pour les efforts qu’ils ont réalisé pour maintenir l’ordre», a déclaré Qu Yingpu.

– par Mathieu Idiart, le 06-04-2008
Sport.com

Previous articleVidéo — La marche des Intouchables
Next articleMarche et méditation en Himalaya