Accueil Espace Bouddhiste Société 18ème Assemblée Générale de CariTas InternaTionaliS

18ème Assemblée Générale de CariTas InternaTionaliS

19
0

Cette année, l’assemblée générale Caritas InternaTionalis revêt une importance particulière car elle coïncide avec le sommet du G8 à Heiligendamm, en Allemagne. Pour cette occasion l’organisme, avec l’aide de la Coopération internationale pour le développement et la solidarité (Cidse), a lancé une campagne intitulée « Make aid work« , en français « Pour une aide efficace« .


Lors de la conférence de presse d’ouverture de l’Assemblée Générale, le lundi 4 juin au matin, le Prix Nobel de la Paix, Wangari Maathai, a centré son intervention sur le fait qu’ « Il nous faut comprendre que la manière dont nous administrons nos ressources environnementales, les conflits présents dans le monde et la pauvreté qui frappe encore des millions de personnes, sont très étroitement liés ».


Mardi 5 juin 2007, deux banderoles ont flotté pendant toute la journée place St Pierre déclamant ces deux messages: « Le monde ne peut pas attendre » et « une aide efficace ».

Cette année, des mesures symboliques ont été prises afin d’attirer l’attention des membres du G8, tenant leur sommet en Allemagne du 6 au 8 juin avec pour présidente la Chancelière allemande Angela Merkel, doublant son statut avec la présidence européenne. De ce sommet des nations les plus puissantes, une opposition Etats-Unis/Russie est fortement attendue avec pour arbitre une Europe quelque peu piégée par les enjeux de la rencontre. Seront abordés également les thèmes du réchauffement climatique et des moyens mis en œuvre pour lutter contre le phénomène.


L’assemblée générale de Caritas Internationalis, en évoquant le rapport entre paix et charité, demande cette année aux grandes puissances mondiales de réfléchir au contraste pays pauvre/pays riche dans la répartition des différentes ressources et dans la lutte contre le réchauffement climatique.


Elle demande aussi au G8 de, « pour une fois », tenir parole. En effet, il y a deux ans, les Etats-Unis, le Japon, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la France, l’Italie, le Canada et la Russie, réunis à Gleneagles, en Écosse, s’étaient engagés à augmenter de 50 milliards de dollars américains les aides destinées aux pays en voie de développement d’ici 2010.


Le Constat est Pauvre. Selon les données relevées par l’Organisation pour la Coopération et le Développement Economiques (OCDE), la promesse faite par les pays riches d’augmenter et d’améliorer le flux des aides destinées aux pays les plus pauvres n’a pas été tenue. Il apparaît clairement que l’Italie, suivie de la France et de l’Allemagne, auraient entraîné le recul de la somme réellement investie par le versement d’allocations fortement inférieures à celles prévues.

Le Secrétaire Général de l’Organisation déclarait à ce sujet que: « les promesses non tenues par le G8 se traduisent par les vies détruites des pauvres gens ».


Ainsi, lors de l’Assemblée général, les différents délégués des 162 membres ont parlementé et se sont mis d’accord sur plusieurs points.

Tout d’abord, une prise de conscience des conséquences de la pauvreté sur le monde doit être établie. « Les opérateurs Caritas constatent de leurs propres yeux, précisait-il, quelles sont les conséquences de la pauvreté sur les familles : des personnes qui ne parviennent pas à manger, à aller à l’école, à se procurer des médicaments essentiels ou de l’eau potable ».


L’Assemblé générale se conclura le 9 juin. D’ici là de nombreuses rencontres avec des experts internationaux sont prévues, portant sur la paix, les changements climatiques, le sida, la mondialisation et la traite des êtres humains et des migrations.


montage thèmes assemblée générale
montage thèmes assemblée générale


Adeline Journet pour www.buddhachannel.tv

Previous articleJampa Tsedroen — L’Esprit
Next articleInterview avec Jampa Tsodroen