Accueil Espace Bouddhiste Société Football — Sébastien Frey remercie le Bouddhisme

Football — Sébastien Frey remercie le Bouddhisme

5
0

15.10.2010

S_Frey_square.jpgInternational A à deux reprises, la carrière internationale de Sébastien Frey n’a jamais été à la hauteur de ses espérances. Cependant, le Français jouit d’une excellente réputation en Série A où il évolue depuis déjà douze ans.

Titulaire indiscutable à la Fiorentina, le portier a connu un été très difficile, sur le plan personnel comme sur le plan sportif. Dans l’édition de la Gazzetta dello Sport de ce vendredi, il revient sur l’acharnement dont il a été victime et explique que la spiritualité l’a aidé à sortir la tête de l’eau : « Ma foi bouddhiste m’a sauvé. Je suis devenu fou l’été dernier, chaque jour on me critiquait dans le dos, un acharnement incroyable. Pour me défendre je me suis replié sur moi-même comme un hérisson. Le moindre geste de travers de ma part et on ne m’aurait pas loupé. Le Bouddhisme m’a aidé à trouver l’équilibre nécessaire. Je me suis isolé et à la fin je suis arrivé à rassembler tous les morceaux. Maintenant, je suis encore plus fort. »

En plus de ses problèmes de couple qui ont fait la Une des journaux, Frey a vu son hégémonie dans le but florentin remise en cause par l’arrivée d’Artur Boruc, mais ses bonnes prestations du début de saison lui ont permis de battre la concurrence du Polonais : « Une simple dispute avec ma femme s’est transformée dans la presse en rupture inévitable. Ma femme et moi voulons désormais la paix. Et puis le comportement du club m’a aussi surpris et déconcerté, j’ai senti qu’il était nécessaire que je précise que je ne bougerais pas de Florence, c’est un choix sportif et un choix de vie. Puis la décision de recruter un grand gardien m’a laissé perplexe, ce n’était pas une priorité. Je compte faire encore trois saisons à Florence en essayant de remporter quelque chose. »


Source : www.vbcfoot.com

Previous articleJusqu’au 22 oct. — L’auditorium Bizet à la découverte du peuple mongol
Next article8 mars – Journée Internationale de la Femme