Accueil Espace Bouddhiste Société Birmanie — L’opposant Tin Oo, à peine libéré, reprend la lutte

Birmanie — L’opposant Tin Oo, à peine libéré, reprend la lutte

10
0

icone_Tin_Oo.jpgLibéré le 13 février après sept ans d’assignation à résidence, Tin Oo s’est rendu le 15 février au siège de la Ligue nationale pour la démocratie (LND), le parti d’Aung San Suu Kyi.

Membre fondateur et actuel vice-président de la formation, il a déclaré sa volonté de continuer le combat. Sa libération coïncide avec l’arrivée au Myanmar de Tomás Ojea Quintana, le rapporteur de l’ONU sur les droits de l’homme, pour une visite de cinq jours. Quintana devrait pouvoir rencontrer Aung San Suu Kyi, toujours privée de liberté.


Source : www.courrierinternational.com (www.irrawaddy.org)

Previous articleLe Mahāmudrā
Next articleChine — La société Matrilinéaire des ‘Moso’ au bord du lac Lugu, Yunnan