Buddhachannel : le portail du bouddhisme dans le monde

Sondage


Voter Comment priez-vous ?








tnh-bc-boutique


zen-bc-boutique


lhamo-bc-boutique


dl-bc-boutique


gargantua-bc-boutique

Editorial

L’enseignement du Shingon, école bouddhiste vajrayâna japonaise

Le 15 octobre 2014

L’ENSEIGNEMENT DU SHINGON Dans le Temple Oiwasan Nissekiji à Toyama, Japon Méditation Shingon sous les chutes d’eau, ou takigyo, pour concentrer l’esprit et développer l’éveil Photo Credit : Cary Wolinsky - © National Geographic L’école Shingon (眞言 ) est une école bouddhiste vajrayâna japonaise, fondée au VIIIe siècle par le moine Kûkai qui reçut le titre posthume de Kobo Daishi, le grand instructeur de la Loi. Le nom signifie « parole vraie » ; c’est la traduction japonaise du mot (...) suite

Humour

Zem — « Arthur ! Réfléchis, nom de d’là ! Ça a une certaine importance… » (Boris Vian)

plus d articles

Dossiers de la semaine

La Conscience écologique des Religions

Réchauffement climatique, crise alimentaire, risques de pénurie d’eau potable (...)


En quoi le bouddhisme est-il moderne ?

D’une certaine manière, le bouddhisme permet de remettre l’interrogation (...)


La légende des moineaux

« Tu n’as pas à t’inquiéter de mon état. Je pense que je vais me rétablir petit à (...)


Photo du jour


Evénement

17 au 24 Janvier 2015 - Retraite en silence et méditation de pleine conscience

Retraite en silence et introduction à la méditation de pleine conscience. Un nouveau départ pour commencer l’année avec sérénité. L’environnement paisible et la beauté de Dechen Chöling à cette époque de l’année soutiennent l’atmosphère de réflexion et le calme de la retraite. Nous proposons un entretien individuel sur votre expérience de la méditation à la demande. La retraite comprend l’enseignement de la méditation et la pratique, le silence, des exercices de pleine conscience, des repas contemplatives (...) suite

Vidéo du jour

par Buddhachannel Fr.

Shenpen France


Annuaire

Dojo Zen de Paris

Le Dojo Zen de Paris a été fondé en 1971, rue Pernety, par Maître Taisen Deshimaru et reconnu officiellement comme temple par les autorités zen du Japon en 1974. Maître Deshimaru, entouré de la plupart de ses proches disciples, y enseigna quotidiennement jusqu’à sa mort en 1982. Puis le Dojo Zen s’installa rue des Cinq-Diamants, en 1991 rue Keller, il se trouve actuellement au 175 rue de Tolbiac dans le 13e arrondissement. À travers ces lieux, le même esprit, la même pratique, le même (...) suite

Dernier auteur

Buddhachannel Culture

Dernières expositions, manifestations culturelles, nouveautés films, livres (...) suite


Articles et Conférences

Méditation de Metta par Bhante Henepola Gunaratana

Au commencement de toute séance de méditation, dites en vous-même les phrases suivantes. Ressentez réellement l’intention correspondante : 1. Que je sois bien portant, heureux et en paix. Qu’il ne m’arrive aucun mal. Que je ne rencontre ni difficultés ni problèmes. Puissé-je toujours connaître le succès. Que je sois également patient, courageux, compréhensif et déterminé à faire face et à surmonter les difficultés, problèmes et échecs inévitables dans la vie. 2. Que mes parents soient bien portants, heureux et en paix. Qu’il ne leur arrive aucun mal. Qu’ils ne rencontrent ni difficultés ni problèmes. Puissent-ils toujours connaître le succès. Qu’ils soient également patients, courageux, (...) suite


Textes fondamentaux

Veludvareyya-Sutta - Conseils aux laïcs

VELUDVAREYYA-SUTTA Conseils aux laïcs L’enseignement oral du Bouddha Shâkyamuni Bouddha n’a jamais écrit. Son enseignement ne fut qu’oral. Après sa mort, ses enseignements furent transmis oralement par ses disciples. Pour éviter les transformations progressives, ces sermons devenus des écrits furent rassemblés et structurés. Veludvareyya-Sutta verset 5.1 Ainsi ai-je entendu : Une fois, le Bienheureux voyageant dans les provinces du pays Kosala, avec une grande troupe de disciples, arriva à Veludvara, un village de brahmanes. Les habitants de Veludvara, brahmanes chefs de famille, apprirent que le religieux Gotama, fils des Sakyas, qui avait abandonné sa famille sakyas, et quitté son (...) suite


Bouddhisme

La femme magnifique et le Sutra du Lotus

Dans une certaine ville, une certaine femme très belle apparut soudain venant de nulle part. Personne ne savait d’où elle venait ; ses origines étaient complètement inconnues. Mais elle était si belle, si enchanteresse que personne ne se posa même la question. Les gens se rassemblèrent, la ville entière se réunit et tous les jeunes gens – ils étaient presque trois cents – voulurent épouser cette femme. Elle leur dit : " je suis seule, vous êtes trois cents. Je ne puis épouser que l’un de vous, alors si l’un de vous parvient à répéter le Sutra du Lotus de Bouddha, je l’épouserai. Préparez-vous, je reviendrai demain ". Tous les jeunes gens se précipitèrent chez eux ; ils ne purent ni manger ni dormir, toute (...) suite

Dernier article

La danse des formes - Textiles de Samiro Yunoki

S’aligner, Samiro Yunoki, 1983, coton, 240 x 156 cm, don de l’artiste © RMN-GP (MNAAG, Paris)/Thierry Ollivier L’exposition marque l’entrée dans les collections de 72 pièces données par l’artiste Samiro Yunoki au musée national des arts asiatiques - Guimet. Elle reflète la variété de son œuvre qui allie savoir ancestral et vision moderne, tant dans les techniques et matériaux employés que dans les motifs décoratifs eux-mêmes. Samiro Yunoki est né le 17 octobre 1922 à Tokyo dans le quartier de Tabata, très fréquenté par les artistes et les écrivains. Issu d’une famille d’artistes, il s’oriente naturellement vers des études d’histoire, d’art et d’esthétique au sein de l’université de Tokyo, (...) suite