Accueil > ... > Forum 10325

Paul McCartney en désaccord avec le Dalai Lama à propos de la viande

15 janvier 2011, 09:17, par Victor

Pour répondre à Emma voici un texte tiré du Soûtra de l’Entrée à Lanka qui est assez explicite sur la position à prendre au sujet l’alimentation carnée (quand on se dit bouddhiste).

BOUDDHISME ET VEGETARISME

Dans le LANKAVATARA SUTRA, le Bouddha dit : « MAHÂMATI, il se trouvera dans les temps à venir des ignorants qui deviendront religieux dans mon DHARMA. Ceux-là exposeront mal la Discipline en déformant le vrai DHARMA et ils médiront de moi en répétant que non seulement je permettais la viande mais que j’en mangeais, moi aussi. »
Les systèmes religieux sont souvent hypocrites et le bouddhisme n’échappe pas à ce constat.
La majeure partie des ecclésiastiques savent emberlificoter leurs ouailles pour se faire entretenir et jouir des plaisirs de l’existence. L’argent, le sexe le pouvoir et la bonne chère ont souvent une grande importance dans la carrière de puissants prélats professionnels. Les légats du bouddhisme, porteurs de titres et de charges religieuses, sont rarement très précis en matière de végétarisme. La souffrance animale ne leur inspire qu’une rhétorique alambiquée.
Le Dalaï-lama n’est pas végétarien malgré ses efforts épisodiques pour renoncer à l’alimentation carnée. Il prétend que le végétarisme nuit à sa santé. Les végétariens savent que l’arrêt de l’alimentation carnée provoque parfois des réactions du corps. Il s’agit de petites « crises » de détoxication considérées à tort par les carnivores impénitents comme des symptômes morbides.
L’expérience spirituelle authentique ne comporte aucune ambiguïté sur la question des condition d’élevage, de transport et d’abattage des animaux. Des femmes et des hommes, après avoir trouvé l’usage de la faculté de ressentir la totalité du vivant, sont devenus spontanément végétariens. Leur compassion n’a pas besoin de textes religieux pour s’épanouir. Toutefois, les malheureux bouddhistes, privés de cette intuition fondamentale, trouveront dans le LANKAVATARA SUTRA, un texte majeur du MAHAYANA, un prêche véhément en faveur du végétarisme. L’édition en français de ce SUTRA est récente.
Le Bouddha dit : « MAHÂMATI, ceux de mes disciples qui se nourrissent de viande font rire les profanes qui murmurent : quels sont ces renonçants qui s’exercent à la pureté en ne se nourrissant pas comme les dieux et les ermites mais plutôt comme les bêtes féroces en parcourant le monde pour se remplir la panse ? Ils ne font qu’effrayer les autres en spoliant la pureté de leur voie à tel point que l’on peut se demander si le bouddhisme est vraiment une méthode de contrôle de soi. »

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?