Buddhachannel

Editorial

Thich Nhât Hanh — L’Univers dans un Grain de Poussière

Le 30 mars 2017

L’UNIVERS DANS UN GRAIN DE POUSSIÈRE « L’esprit n’est ni intérieur ni extérieur ni ailleurs, il est introuvable... » Shantideva Hier après-midi, quand je suis revenu à mon ermitage, j’ai fermé toutes les portes et les fenêtres parce qu’il y avait du vent. Ce matin, ma fenêtre est ouverte et je peux voir la douce et verte forêt. Le soleil brille et un oiseau chante magnifiquement. La petite Thuy est déjà partie pour l’école. Je dois m’arrêter d’écrire pendant un moment pour pouvoir (...) suite

Humour

Zem — Fastoche

plus d articles



Dossiers de la semaine

La liberté de pensée dans le bouddhisme

Certains ont l’habitude de prétendre être libres penseurs, donc sans religion. (...)


Alain Grosrey — Ecologie et spiritualité

"En ramenant l’histoire de la vie à l’échelle d’une année, l’histoire de (...)


Le Vénérable Thich Nhat Hanh - Biographie

Le vénérable Thich Nhat Hanh est né dans un village du centre du Vietnam en (...)


A quel âge pouvons-nous commencer à enseigner la méditation à un enfant ?

Selon Ven. Henepola Gunaratana Nāyaka Thera, il n’y a pas de moment (...)


Histoire brève du bouddhisme au Japon

D’après la légende, l’introduction du bouddhisme au pays du soleil levant (...)


Photo du jour

par Buddhachannel Fr.


Evénement

27-28 Mai - Amour, attachement, établir des relations saines

A ne pas manquer au Centre Kakachakra : Une rencontre avec Amy Miller. Elle sera avec nous à Paris pour la première fois le 27 et 28 mai 2017 de 10h à 18h. L’amour et l’attachement sont souvent confondus, créant des conflits dans nos relations, en particulier les relations intimes. Si nous pouvons diminuer cet attachement , la saisie et le contrôle ,nous pourrons apprécier plus pleinement toute la beauté de nos vies. Les expériences d’amour authentique et de liberté se développeront de manière (...) suite


Annuaire

Le Refuge

C’est du Centre de « Yoga » du Maître vietnamien N’guyen Qué, formé dans la tradition des moines errants du centre du Vietnam et de la frontière birmane, que sont sortis les pionniers du bouddhisme tibétain en Provence. C’est aussi à l’initiative de ce Maître que commence la construction à Eguilles d’un petit Centre qu’il baptise « Le Refuge ». A la mort de ce Maître, en 1974, ses plus proches disciples - Jacques Bensoam à Aix en Provence, Camille Vitrac à Nice et Betty Picheloup à Marseille et Eguilles - à (...) suite

Dernier auteur

Espace Bouddhiste Tibétain - KLTL

A Paris, dans un lieu calme et clair, la sagesse au quotidien ESPACE (...) suite


Articles et Conférences

Le travail, la vocation et la durée

Le travail. Les métiers, ou moyens d’existence, peuvent être divisés en quatre catégories. Tout d’abord il y a ceux qui, comme le travail dans un abattoir, ne peuvent en aucune circonstance être bons. Deuxièmement, il y a ceux qui ne sont pas mauvais d’une façon aussi évidente que la première, mais qui, sans aucun doute, augmentent l’avidité des gens. De tels métiers incluent le travail dans la publicité, et dans la production d’articles de luxe dont les gens n’ont pas réellement besoin et dont ils doivent être persuadés qu’ils les veulent. Troisièmement, il y a les métiers qui peuvent constituer des Moyens d’Existence Parfaits si l’on fait un effort. Vous pouvez par exemple être un employé de bureau dans (...) suite


Textes fondamentaux

Maha Satipatthana Sutta : II. vedanā et III. cittā

II. CONTEMPLATION DES SENSATIONS (vedanā) Et comment un bhikkhu demeure-t-il dans la contemplation des sensations dans les sensations ? Voici : un bhikkhu ressentant une sensation agréable sait : “Je ressens une sensation agréable”. Ressentant une sensation désagréable, il sait : “Je ressens une sensation désagréable”. Ressentant une sensation ni agréable, ni désagréable, il sait : “Je ressens une sensation ni agréable, ni désagréable”. Ressentant une sensation charnelle agréable, il sait : “Je ressens une sensation charnelle agréable”. Ressentant une sensation charnelle désagréable, il sait : “Je ressens une sensation charnelle désagréable”. Ressentant une sensation charnelle ni agréable, ni désagréable, (...) suite


Bouddhisme

Le Bouddhisme est-il pessimiste ? Quelques réponses...

L’ARTICLE DE 20 MINUTES L’expérience démontre à Bouddha que toute existence est douloureuse. Il est vrai que la vie offre non seulement des souffrances, mais encore des joies. Mais ce qui la rend intolérable, c’est l’impermanence de toute chose. La naissance, la vieillesse et la mort, voilà le rythme ternaire que tout être vivant subit sans espoir de rémission. Ou, cette proposition ne s’applique pas seulement au corps, mais aussi à l’âme. Contrairement au brahmanisme qui admettait dans tout être la présence d’une étincelle divine, l’âtman, auquel le Moi individuel servait d’habitacle provisoire et qui, à tout moment, pouvait retourner dans le sein du brahman, le bouddhisme réduit le Moi à une (...) suite

Dernier article

Mardi 16 octobre - Instructions de méditation

Instructions de méditation : Apprendre le calme intérieur, la méditation de Shiné - Enseignements Biographie de l’intervenant : Reconnu dès son enfance par le 14ème Kunsig Shamar Rinpoche, le Vénérable 5ème Dilyag Sabchu Rinpoche, a débuté le très rigoureux entraînement spirituel accordé aux réincarnations de Maîtres importants, à l’âge de cinq ans. Sabchu Rinpoché passa ses premières années au Sri Karma Raja Maha Vihar, un monastère Karma Kagyu à Swayambhu, au Népal. A l’âge de dix ans, il commença à étudier les enseignements avançés de la philosophie bouddhiste et des pratiques traditionnelles et profondes de méditation sous la guidance de Maîtres hautement réalisés des quatres écoles du bouddhisme (...) suite