Buddhachannel

Dans la même rubrique

18 juillet 2016, par Stefania Mitrofan

Mahajanaka Jataka

18 July 2016

Mahajanaka Jataka









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Taisen Deshimaru — Le zen n’est pas du nihilisme part 2/2

samedi 24 avril 2010, par Alain Delaporte-Digard

Langues :

… L’éducation moderne enseigne, dit que vous devez devenir riche. L’éducation moderne n’enseigne pas – Drop ! Lost ! L’individu qui veut devenir riche, c’est complètement idiot. N’enseignez pas cela ! Vous devez faire des efforts, autant que possible, pour ne pas réussir.

Le zen n’est pas du nihilisme - Part 1/2

Le zen, un sujet d’insatisfaction.

Accepter et inconsciemment convaincu des contradictions de ce qui est Hishiryo [1], de ce qui n’est pas Hishiryo ou sur ce qui est Zazen ou sur ce qui est la véritable Voie de Bouddha, alors, le Zen serait un sujet d’insatisfaction.
Comme le voleur qui rentre dans la maison vide. Il rentre, rien à voler. Pas besoin de s’enfuir, personne pour attraper. Il ne peut courir après rien. Mais ce sentiment d’insatisfaction est un sentiment personnel et égoïste. C’est le Zen qui n’est pas du tout intéressant, ce n’est que perdre de temps ! mushotoku, satori, pas-satori

Vouloir obtenir le Satori est aussi un sentiment personnel et égoïste.

Cela aussi est égoïste, une pensée personnelle. Evidemment, en tant qu’individu personnel qui fait zazen, à ce moment là, il doit mélanger quelques impuretés, dues à leurs bonnos  [2].

L’oie n’accepte qu’un goût pur.

L’oie et le canard sont distinguables - au Japon, il y a seulement des canards sauvages. En Europe, il y a beaucoup de canards qui sont devenus des animaux domestiques. Mais, l’oie qui boit l’eau n’accepte qu’un goût pur - il s’agit d’un proverbe chinois japonais. Et l’abeille qui prend le miel de la fleur ne dérange pas le parfum de la fleur.

Les vertus du zazen peuvent être parfaites

Alors, les Bonnos du zazen ne dérangent pas du tout le zazen. Et à ce moment là, les vertus du Zen peuvent être parfaites. Mais si je dis cela, il y a des gens qui vont encore se tromper « ... pendant le zazen les bonnos ne dérangent pas du tout le zen ... »
Alors, ils continuent avec les bonnos, cela aussi, c’est l’erreur. « bonnos » signifie un être de bonnos qui recherche la vraie Voie à travers le Zazen.

L’éducation moderne n’enseigne pas : Drop ! Lost !

… L’éducation moderne enseigne, dit que vous devez devenir riche. L’éducation moderne n’enseigne pas « Drop ! Lost ! » L’individu qui veut devenir riche, c’est complètement idiot, n’enseignez pas cela.

Vous devez faire des efforts, autant que possible, pour ne pas réussir.

Mon maître Kodo Sawaki enseignait toujours l’inverse de l’éducation moderne, de l’enseignement de l’université - vous devez devenir riches, vous devez réussir, devenir de grands ministres. Ils sont fous ! Autant que possible, faire des efforts ! Cette éducation là aussi est importante, plus efficace. Les idiots fonctionnent à travers la forme dans laquelle ils sont éduqués. Ils ne savent pas prendre la direction selon les circonstances.

Il va falloir enseigner aux jeunes au sujet de la route à prendre, pour leur vie.

Premièrement, - il faudrait demander à Philippe Coupey !
Allez pour changer les circonstances, pendant que vous suivez les circonstances. Deuxièmement, Allez ! Allez ! Allez pour vaincre pendant que vous êtes battu. Troisièmement. Allez ! Allez pour vivre pendant que vous mourrez.

Ces trois Koans [3] sont très profonds, très importants. Cela, c’est la Vie du Zen.

Perdre, perdre et perdre

Le premier koan Je ne dis pas que vous devez seulement suivre les circonstances parfois, il faut changer les circonstances. Allez, allez, allez ! Pour changer les circonstances pendant que vous suivez les circonstances. Tout en s’harmonisant aux circonstances vous devez conduire et changer tout, selon votre propre direction idéale mais, cela ne doit pas être une direction égoïste - c’est l’ordre cosmique. Vous devez tirer et diriger ces circonstances, sans éloignement - tout vers l’ordre cosmique - C’est le Bodhisattva Zen.

Le deuxième koan Allez pour vaincre pendant que vous êtes battu. On veut gagner, gagner. C’est un petit jeu - avec les cartes. C’est petit, petit ! Mais, la vie est complètement un énorme jeu. Vous ne devez pas toujours penser à vaincre. Parfois, il faut être battu. Alors, la défaite devient la victoire. La première fois, quand vous êtes battu, observez les partenaires ! Après, sans aucun doute, on pourra saisir la bonne occasion de vaincre. C’est le secret des arts martiaux. Kodo Sawaki disait toujours : « sans vaincre mais sans être battu ». Ce n’est pas possible, c’est un koan.

Ne gagnez pas ! Ne soyez pas battu, c’est très difficile. Il y a un proverbe anglais - Perdre et recevoir encore. Perdre et Recevoir les bénéfices - Vous perdez maintenant mais après, vous en tirerez profit - perdre et recevoir.

Mais dans le satori, il n’y a que perdre, perdre et perdre. Ne pensez pas au profit - Zen soku ze Ku - Ne pensez pas à gagner. C’est plus simple. La vérité simple, seulement perdre. Une philosophie simple, la plus haute philosophie. Un proverbe anglais encore « vite gagné ! vite perdu ! » ou « vite mûre ! vite pourri ! »

Le grand homme réussit plus tard , il ne réussit pas pendant sa jeunesse. Après 100 ans, il réussit dans son cercueil. Les grands mérites arrivent tard, après 100 ans, après la mort, après sa mort. Aussi, il ne faut pas être avide du succès.

Kodo Sawaki disait toujours : « Vous devez, autant que possible, faire des efforts, pour ne pas réussir. »

Cela m’a complètement impressionné, aujourd’hui aussi. Le succès m’avait dirigé complètement.

Le troisième koan - Allez vivre pendant que vous mourrez. C’est le problème le plus important dans le Zen mais c’est long à commenter.

Voir en ligne : Taisen Deshimaru — Le zen, ce n’est pas du nihilisme 1/2

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?