Buddhachannel

Dans la même rubrique









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Chine du Troisième millénaire

vendredi 7 septembre 2007

Langues :


LA SEMAINE DE BUDDHACHANNEL EN CHINE D’HIER ET D’AUJOURD’HUI

LA CHINE ET SA POLLUTION


Après la Révolution Culturelle,
voici la Révolution Industrielle du troisième millénaire.


La culture chinoise depuis ses empereurs mythiques commence son sixième millénaire.

Aujourd’hui, le reste du monde a peur de la Chine par rapport à sa puissance économique, mais aussi par rapport à son laxisme en matière de production. Ses produits soulèvent des doutes, son impact sur l’environnement aussi.

Des produits douteux

A l’heure où le géant américain du jouet Mattel rappelle 848.000 jouets dont les colorants ont une teneur dangereuse en plomb, les constructeurs chinois sont très critiqués par l’Occident et le Japon. Les Etats-Unis et l’Europe par leur responsables politiques ont demandé à la Chine de renforcer la sécurité de ses produits, avec la menace d’interdire les produits douteux.

Une politique environnementale contestée

La Chine n’est pas seulement attaquée sur ses produits, mais sur sa pollution qui est perceptible bien au-delà de ses frontières.

Pour Actu-Environnement, la pollution atmosphérique coûte à la Chine 2% à 3% de son Produit intérieur brut (PIB) : les pluies acides provoquées par le dioxyde de souffre engendrent des pertes de plus de 13,3 milliards de dollars. 

30% du territoire chinois souffre des pluies acides. 

Les émissions de dioxyde de souffre augmentent rapidement en Chine, notamment à cause de l’importante utilisation de charbon de mauvaise qualité ou de techniques de combustion surannées dans les centrales thermiques.

Régulièrement, des catastrophes écologiques et humaines venues des dérapages de certaines entreprises à plein régime de production viennent endeuiller les salariés et les habitants proches qui parfois se rebellent.

Les autorités chinoises commencent à réagir

China Daily rapporte que la construction de nouvelles centrales au charbon est désormais interdite à Pékin, Shanghai et dans 21 capitales provinciales. 

Pékin développe une politique de réduction de la circulation automobile pour réduire sa pollution. Cette opération s’inscrit dans le programme de transformation de la ville pour les Jeux Olympiques.


La Chine cherche à montrer un beau visage.

Espérons que la motivation pour les Jeux Olympiques soit le début d’une prise de conscience et d’une politique respectueuse et durable.

Belle et bonne journée journée.

Alain Delaporte-Digard




Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?