Buddhachannel

Dans la même rubrique

21 novembre 2016

L’Apprentissage Shambhala

29. Juni 2016

Ajahn Chah









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Pierre Suchet — Pas si facile, Zazen

mardi 30 septembre 2008

Langues :

BouddhaAprès avoir allumé un bâton d’encens et la bougie disposés à côté du Bouddha posé face à moi sur un petit meuble, je m’assois sur mon zafu.

En semi lotus, pied gauche posé sur la cuisse droite, le dos droit, les reins légèrement creusés, le nez à la verticale du nombril, main gauche dans la paume de la main droite, les pouces joins à leur extrémité, à l’horizontale, "sans montagne, ni vallée", je commence Zazen et ce, pendant une demi heure comme je m’efforce de le faire depuis plusieurs années, le matin quand je le peux. La position est désormais familière, les articulations sont maintenant rodées ; crampes et ankyloses sont moins nombreuses.

Mais que se passe-t-il dans la tête ? La question est simple mais que la réponse est complexe ! Je ne l’ai pas encore trouvé et peut être viendra-t-elle toute seule ou ne viendra pas. Tout d’abord l’état d’esprit : méditer sans vouloir méditer. C’est déjà un obstacle. Je m’efforce de le contourner mais la concentration est difficile ce matin et j’éprouve la tentation irrépressible de tout plaquer et de me lever. Résistance : j’accepte cette tentation pour prendre le mental à son propre piège et je commence à compter lentement l’expire de un à dix et ainsi de suite en me concentrant sur la respiration mais les pensées surgissent sans cesse. Je me dis : laissons les venir. Je les laisse passer et elles s’écoulent, se calment puis reviennent. Déception, mais il faut tenir, accepter, dire oui et s’ouvrir ; laisser couler. "Etre en pleine conscience ici et maintenant", me dis-je. Bon, très bien, mais une démangeaison inopportune sur le nez vient tout flanquer par terre. Résistance et fausse victoire : je ne me gratte pas le nez mais je regarde le réveil : encore dix minutes. Décidément, c’est difficile ce matin. Bon, je me relâche et décide d’accepter de laisser tout venir et de lâcher prise lucidement en laissant faire. Je regarde de nouveau le réveil : ça alors ! la demi-heure est déjà bien dépassée. Est-ce que ça a marché cette fois ? Je n’en sais rien. C’est peut-être cela Zazen.



Pierre Suchet pour www.buddhachannel.tv




Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?