Buddhachannel









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Etats-Unis — Des hot dogs avec des messages préventifs contre le cancer ?

jeudi 24 juin 2010, par Buddhachannel Fr.

Langues :

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

The Cancer Project a lancé une plainte en vertu de la sécurité alimentaire dans le New Jersey. L’association souhaite en effet que soit inscrit sur les emballages de hot dogs qu’ils contribuent à augmenter les risques de cancer.

L’association à but non-lucratif engage des poursuites afin d’obliger les groupes agro-alimentaires à étiqueter les emballages de hot dogs vendus dans le New Jersey avec un avertissement indiquant qu’ils augmentent le risque de cancer. Le président de l’association, Neal Barnard, a déclaré : « Tout comme le tabac provoque le cancer du poumon, les viandes transformées ont un lien avec le développement du cancer du colon ». Un universitaire de la George Washington University medical school a également ajouté : « Les entreprises qui vendent des hot dogs connaissent très bien les dangers de leurs produits, les consommateurs ont le droit aussi de savoir. »

La question divise en tout cas les experts américains. De nombreux nutritionnistes insistent sur l’impact de nombreux autres aliments sur le risque de cancer., De plus, Roger Clemens, un expert en nutrition affirme que « Si nous devions évaluer le niveau en toxinetout ce que nous mangeons et l’éliminer de nos habitudes de consommations, alors notre assiette serait vide. ».

Les prévenus, de grandes firmes comme SaraLee ou Kraft font front commun contre l’éventualité d’un message sanitaire. Un porte-parole de Kraft a ainsi annoncé que « ces hypothèses étaient infondées. Les hot dogs sont l’un des plats préférés des Américains depuis plus de 100 ans. ».

Par ailleurs de nombreux médecins s’interrogent sur l’efficacité d’un tel message sur le public. SUr de nombreux forums, les consommateurs ont déjà indiqué qu’une telle mesure e changerait rien à leurs habitudes alimentaires. Les messages d’avertissement n’ont aucune efficacité selon les nutritionnistes.

Dans l’intitulé de la plainte, the Cancer Project évoque le rôle des nitrites, et des conservateurs utilisés ainsi que la viande transformée utilisés dans les hot dogs sur le développement d’agents cancéreux. Pendant la digestion, les nitrites se transforment en nitrosamines et en d’autres composants cancérigènes.

Un institut de recherche sur le cancer américain cité dans le dépôt de plainte rapporte que 50 g de viande transformée, soit ce qui est présent dans un hot dog, consommés quotidiennement augmentent le risque de développer un cancer du colon de 21% en moyenne. Ce type de cancer tue 50000 Américains par an.

La plainte déposée reconnaît le débat existant sur l’impact de la consommation de viande transformée sur l’augmentation du risque de cancer, mais elle insiste sur le fait que l’utilisation d’avertissements sur les hot dogs ne peut être exclue. « Ce cas de figure est identique à celui existant pour le tabac : On ne connaît pas exactement les liens moléculaires entre l’inahlation de la fumée et le développement du cancer du poumon, mais le lien ne peut être nié. », plaide l’association. Affaire à suivre.




Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

2 Messages

  • Si nous devions évaluer le niveau en toxine tout ce que nous mangeons et l’éliminer de nos habitudes de consommations, alors notre assiette serait vide.
    FAUX : C’est de la pure désinformation. Cette saucisse est le produit d’une maltraitance animal, de l’utilisation de colorants et autres faiseurs de gout. En BIO ; Tosalia sait faire des délicieuses saucisses 100%100 végétales. voir l’article : Il faut le dire http://www.buddhachannel.tv/portail/spip.php?article16367&lang=fr
    Devenir intelligent, c’est aussi refuser la maladie provoquée par des produits alimentaires dont soi-disant nous serions dépendants.

    repondre message

  • Le lobby américain, CSPI (Center for Science in the Public Interest) dénonce Coca-Cola et Pepsi, qui utilisent des colorants cancérigènes pour obtenir la couleur de leur soda.
    CSPI, dans le Daily Mail déclare que Pepsi et Coca-Cola utilisent un caramel qui contiendrait deux substances connues pour être potentiellement cancérigènes (le 2-MI et le 4-MI). le CSPI demande que ces deux boissons soient interdites. Et le porte-parole du lobby d’expliquer : "Contrairement au caramel préparé chez soi, en faisant fondre du sucre dans une poêle, la version artificielle à l’origine de la couleur "coca" est le fruit de la réaction chimique obtenue par l’association de sucre, d’ammoniac et de sulfites portés à haute température". De ce processus résulterait les deux substances chimiques mises en cause qui "d’après les tests réalisés en laboratoire, (celles-ci) seraient nuisibles à la santé et même à l’origine de cancers du poumon, du foie, de la thyroïde".
    De son côté, rapporte 7sur7, l’Institut de prévention toxicologique américain aurait confirmé la thèse du lobby expliquant qu’en effet, les deux substances seraient cancérigènes chez les animaux, et donc potentiellement chez l’homme.
    L’aspartame des boissons dite "light" est aussi mise en cause dans le risque d’accidents vasculaires

    repondre message