Buddhachannel

Dans la même rubrique

21 novembre 2016, par Buddhachannel Fr.

Les belles endormies

29 June 2016

Pha That Luang, Laos

29 juin 2016

Pha That Luang, Laos

2 de mayo de 2016, por Buddhachannel Es.

Grutas de Mogao









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Art bouddhique - Le geste du don : varadamudrâ

mardi 24 mai 2016, par Josiane Fr.

Langues :

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

Varadamudrâ

JPEG - 13.6 ko
Le bodhisattva Khasarpana-Lokeshvara, Bengale ( ?)
fin du XIe –XIIe siècles, grès, détail
Musée Guimet, MA 4803.

Le geste du don

De l’Inde au Japon, le geste du don a été très souvent représenté dans les images bouddhiques. Il se fait le plus souvent de la main gauche, ouverte et dirigée vers le sol, paume vers l’avant. Comptant parmi les perfections essentielles désignées par les enseignements du Bouddha, le don est associé à la moralité, à la patience, à la persévérance, à la concentration et la sagesse.

Le don libère des trois poisons : l’orgueil, l’ignorance et la jalousie. Il confère la sécurité à ceux qui sont dans la crainte ou le doute et se conçoit sans espoir de retour, sans espoir d’éloge, de renommée, de toute autre satisfaction de soi. Lorsque Avalokiteshvara, le bodhisattva de la compassion par excellence, accomplit le geste du don, les flots du nectar de la Loi s’écoulent de ses doigts. Ils désaltèrent ainsi les individus égarés dans les enfers et tourmentés par « la soif » : trisnâ, le désir, qui maintient chacun dans l’océan du samsâra, le cycle ininterrompu des souffrances.

JPEG - 16.9 ko
Târâ, Tibet
laiton, XVe –XVIe siècles,
Musée Guimet, MA 6217.

De nombreux écrits montrent que le don, valorisé dès les premiers textes bouddhiques, est une pratique amplement méritoire. Ils montrent aussi que sa pureté et son intégrité furent très tôt exprimées avec une grande intensité.

« Les avares ne vont pas au monde des dieux, assurément les sots ne font pas l’éloge du don, alors que l’homme avisé se réjouit de donner : seul le don le rendra heureux dans l’autre monde. »
Dhammapada 177

« Les bodhisattva, quand ils donnent, savent que le don ne naît pas, ne périt pas, est exempt de souillures, inconditionné, et pareil au nirvâna, si bien qu’ils donnent pour tous les êtres. »
Mahâyânasamgraha IV 9

« Lorsque le bodhisattva donne tout à tous, jusqu’à ses yeux et la moelle de ses os, par compassion, sans souhaiter quelque félicité, il remplit la perfection du don »
Abhidharmakosha t. III

www.guimet.fr/Le-geste-du-don

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

1 Message