Buddhachannel









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

Exposition « Qui suis-je ? » d’Arnaud Prinstet - à la galerie Véra Amsellem

jeudi 5 mars 2009

Langues :


- CLIQUEZ SUR L’ICÔNE A DROITE DE LA BARRE DE DÉFILEMENT POUR VISIONNER LA VIDÉO EN PLEIN ÉCRAN

QUI SUIS-JE ?
une expo de...

JPEG - 90 ko
Emmanuelle Ansellem (artiste), Véra Ansellem, Martine Duhamel
lors du vernissage le 5 Mars

D’entrée de jeu, le visiteur est invité en voyeur dans cette exposition originale.
Qui est cet étrange Arnaud Prinstet "qui se peint le portrait chaque jour", pour dépasser le narcissisme que nous avons tous plus ou moins afin d’atteindre l’être enfoui dans la bête de scène qu’il est. Comment un tel être puisse exister ?

"Qui suis-je ? "Et bien MOI BIEN SUR !" diront certains...

Qui est Arnaud Prinstet ? Que répond-il à ce Qui Suis-Je ?

A travers la démarche d’Arnaud, peut-être découvrirez-vous d’autres réponses,
mais pour cela il vous faudra soulever la carapace de peinture des toiles,
faire abstraction de la forme naïve du trait pour entre-apercevoir la source pure qui est en lui.
Car nous avons bien affaire avec ce peintre intimiste à un naïf,
un vrai, avec la fraicheur touchante de ceux qui restent enfant en pleine conscience
pour dire au monde que la vie n’est pas aussi sérieuse que les grands veulent le faire croire.
Et que l’essence même de la vie se trouve dans cette épuration de soi.

Pour moi, Arnaud est peintre des états intérieurs de lui-même et des autres.
Drôle de peintre.
Et d’ailleurs, c’est vrai qu’il est drôle...!

Avec sa question qui semble pour lui essentielle et existentielle, "Qui suis-je",
Arnaud Prinstet renvoie chacun à lui-même et vous invite comme acteur de cette exposition.
Mettez-vous dans la peau du personnage peint sur ces tableaux,
et vous découvrirez certainement une partie de vous-même.

Alain-Delaporte-Digard pour Buddhachannel.tv

Exposition « Qui suis-je ? » d’Arnaud Prinstet
à la galerie Véra Amsellem
du 5 au 31 mars 2009
Performance le soir du vernissage

« J’étonnerai Paris avec une pomme » dit un jour Cézanne en son temps, Arnaud Prinstet, lui, envisage d’étonner en mars prochain la scène artistique parisienne avec …sa pomme.

Véra Amsellem propose du 5 au 31 mars une exposition d’autoportraits d’Arnaud Prinstet dans sa galerie du 48 rue du Roi de Sicile à Paris (4ème). Particulièrement sensible à la forte tension qui se dégage du travail de cet artiste, entre mise en évidence et effacement de lui-même, elle souhaite transmettre la détermination d’Arnaud Prinstet à vouloir se peindre comme « un travail incessant pour saisir l’essentiel ».

Le titre de l’exposition -« Qui suis-je ? »- appelle une réponse pressante. L’exposition elle-même tentera d’y répondre, sous la forme des autoportraits. Dans la première pièce de la galerie, un grand format 130x130 cm et 6 à 8 moyens formats 80x80 cm. Dans la seconde pièce seront accrochés une multitude de petits formats. Un thème unique : l’autoportrait, une gamme de couleurs rayonnantes, solaires, du jaune au rouge en passant par les orangers. Ces couleurs, comme le retour au pinceau, marquent une nouvelle manière, plus aboutie, pour Arnaud Prinstet. Sur la peinture à l’huile quelques touches de fluo électrisent la toile.

L’artiste aborde son propre visage comme un élément inconnu et insaisissable, dans un glissement constant entre objectivité et subjectivité, abstrait et figuratif. Le trait noir qui figure nez, bouche, oreilles et visage est neutralisé par une volonté d’abstraction. Les couleurs fortes et chaudes évoquent la puissance de l’émotion. Finalement l’identité s’affirme dans l’addition des toiles assemblées. Dans cette galerie claire et intime, l’ensemble formé par les autoportraits est tonique et chaleureux, et trouve son intensité dans l’omniprésence de ce regard noir qui interroge son image et le monde.

Arnaud Prinstet est un artiste parfois blagueur, comme le prouve son rire inimitable. Il prépare un affichage « sauvage » en plusieurs vagues de teasing, pour intriguer et accompagner le public jusqu’au vernissage de l’exposition.

Ce soir là –le 5 mars- il réalisera une toile en direct sous le regard des spectateurs. Spectaculaire, comme il sait le faire, avec une gestuelle franche et libérée.

JPEG - 73 ko
Véra a eu un coup de coeur pour le travail d’Arnaud et souhaitait enfin partager cette fraîcheur artistique avec tous les amoureux d’une peinture authentique

Galerie Véra Amsellem 48 rue du Roi de Sicile 75004 Paris.
Téléphone : 01 40 29 47 34

La galerie est ouverte du mardi au samedi de 12h à 19h et le matin sur rendez-vous.
Ouverture exceptionnelle le dimanche 8 mars.
Vernissage le 5 mars à partir de 18h

Pour toute information complémentaire, vous pouvez vous adresser à Martine Duhamel
par tél au 06 30 39 83 30 ou par mail : Hm.duhamel@noos.fr

La galerie Véra Ansellem

Véra Amsellem continue par nous surprendre dans sa quête de l’art,
l’art que l’on peut emporter chez soi pour chaque jour s’en imprégner,
l’art que l’on peut regarder et commenter en passant dans sa galerie.
Avec ce choix de présenter Arnaud Prinstet, elle nous confirme son exigence de qualité.
Un lieu à découvrir pour les amoureux de l’art contemporain.
Un décor minimaliste et beau pour accueillir la créativité des artistes.
Véra Ansellemen donne à cette galerie une authenticité basée sur la convivialité, l’accueil, la curiosité.
L’art donne envie de réagir, de parler, d’exprimer, de communiquer ses impressions.
Ce lieu est conçu pour prendre le temps d’échanger, et même d’exister.

Une exposition recommandée par Buddhachannel




P.-S.

PETIT JEU & PETIT JE
Pour découvrir Arnaud, décryptez le texte mystérieux suivant et vous saurez qui il est...

A r n a u d P r i n s t e t, K a l e i d o s c o p i e d u m o i

A v e c l a r i g u e u r d e c e s p e i n t r e s a s i a t i q u e s c a p a b l e s d e t r a v a i ll e r t o u t e l e u r v i e s u r l a m ê m e m o n t a g n e o u l e m ê m e b a m b o u , A r n a u d P r i n s t e t p e i n t t o u s l e s j o u r s d e p u i s
1 0 a n s s o n a u t o p o r t r a i t. A n c i e n c h e r c h e u r à l’ é c o l e p o l y t e c h n i q u e d e L a u s a n n e il s e l a n c e à 2 5 a n s d a n s l a
p e i n t u r e e t p a r t é t u d i e r à N e w Y o r k à l’ A r t S t u d e n t s L e a g u e s o u s l e s i g n e d e l a
r é u s s i t e d e M a r k R o t h k o , J a c k s o n P o l l o c k , A l e x a n d r e C a l d e r, R o y L i c h t e n s t e i n q u i
f r é q u e n t è r e n t a v a n t l u i c e t t e é c o l e. D e r e t o u r à P a r i s il e x p o s e r é g u l i è r e m e n t s o n t r a v a i l q u i e s t d é j à c o m p a r é à c e l u i
d e s p l u s g r a n d s m a î t r e s d e l’ h i s t o i r e d e l’ a r t d a n s d e s o u v r a g e s c o m m e h i s t o i r e d e
m o i h i s t o i r e d e s a u t o p o r t r a i t s d e Y v e s C a l m é j a n e . I l s e f a i t r e m a r q u e r d u r a n t l a n u i t b l a n c h e 2 0 0 7 e n p r o j e t a n t s o n t r a v a i l s u r l e c e n t r e
G e o r g e s P o m p i d o u , e t l’ A r c d e t r i o m p h e d e l a c o u r c a r r é e d u L o u v r e .
S o n t r a v a i l i n s p i r e d e n o m b r e u s e s p e r s o n n a l i t é s d u m o n d e d e l’ a r t, c r i t i q u e s ,
j o u r n a l i s t e s , l e s t r o i s c i t a t i o n s c i d e s s o u s r é s u m e n t s a d é m a r c h e : « T o u s l e s j o u r s , A r n a u d P r i n s t e t s e r e g a r d e d a n s u n m i r o i r e t a b o r d a n t s o n i m a g e
c o m m e q u e l q u e c h o s e d e n e u t r e, il s’i n t e r r o g e s u r c e q u’ e s t c e t a m a l g a m e d e
c o u l e u r s f a c e à l u i, e t e s s a i e d e l e r e p r é s e n t e r. U n e i m a g e d e l u i, d i f f é r e n t e ,
a p p a r a î t t o u s l e s j o u r s , c o m m e q u e l q u e c h o s e q u i n e c e s s e d e l u i é c h a p p e r. C e
d é c a l a g e , e n t r e l’i m a g e i m a g i n é e d e l u i m ê m e e t c e l l e q u e l u i r e n v o i e l e m i r o i r, e s t
l e m o t e u r q u i l e f a i t c o n t i n u e r à c r é e r. »
A r m e l l e A l f o n s i, G a l e r i s t e
« A t r a v e r s c e t t e p e r m a n e n c e d u g e s t e , A r n a u d P r i n s t e t c h e r c h e à a t t e i n d r e u n e
u n i v e r s a l i t é : s e s t a b l e a u x s o n t c o m m e d e s m i r o i r s o ù c h a c u n p e u t s e r e c o n n a î t r e,
o ù c h a c u n p e u t r e t r o u v e r e n l u i u n e é m o t i o n p a r t i c u l i è r e , o ù c h a c u n a l a p o s s i b i li t é
d e s e c o n f r o n t e r à s o i, d e s’i n t e r r o g e r s u r s o n i d e n t i t é. »
C é c i l e S t r o u k , J o u r n a l i s t e
« A r n a u d P r i n s t e t q u i p e i n t s o n a u t o p o r t r a i t t o u s l e s j o u r s i n l a s s a b l e m e n t n ’ h é s i t e
p a s à e n r e c o u v r i r l e s g r a n d s m o n u m e n t s p a r i s i e n s o u à l e l a n c e r s u r l e r é s e a u .
L ’ a c t i o n e s t d o u b l e : c o m m e u n m o i n e à q u i l e s c a n o n s d e s o n o r d r e i m p o s e n t d e s e
r e c e n t r e r r é g u l i è r e m e n t s u r s o n â m e l’ a u t o p o r t r a i t e s t u n e p r i è r e q u o t i d i e n n e « s u r l e
s e n s u l t i m e d e l’ e x i s t e n c e a u s e i n d ’ u n e s o c i é t é o ù l’i m p o r t a n c e d e l’ a f fi r m a t i o n d u
m o i p r i m e s u r c e l l e d u s a l u t d e l’ â m e » »
Y v e s C a l m é j a n e , J o u r n a l i s t e , é c r i v a i n e t h i s t o r i e n d ’ a r t.

Texte issu de l’Exposition Espace des Arts sans frontières, Paris Avril 2008
- Buddhachannel espère que vous avez bien lu ce texte jusqu’au bout.

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?