Buddhachannel

Dans la même rubrique

22 de marzo de 2016, por Buddhachannel España

Siddharta y el cisne

15 mars 2016

Bébé et les Massages

2 mars 2016

Le cruel empereur









Instagram






DVD mathieu ricard chemin compassion


Livre big mind


cd audio buddhachannel


Sereni Roll

Rubriques

« Enfant soldat » : cherchez l’erreur

lundi 6 juin 2016, par Alain Delaporte-Digard

Langues :

« Enfant soldat » : cherchez l’erreur



- © UNICEF/NYHQ2006-2801/Bruno Brioni
- Publié le 12 février 2009


La Convention internationale des droits de l’enfant interdit l’utilisation des enfants comme soldats. 250 000 d’entre eux sont encore aux mains des forces et groupes armés dans le monde. Mais depuis la signature des engagements de Paris en 2007 et au moment du procès de Thomas Lubanga, « recruteur » d’enfants en RDC, de plus en plus de pays font pression pour libérer les enfants de la guerre.

La Cour pénale internationale de La Haye juge en ce moment Thomas Lubanga. Cet ancien chef d’une milice congolaise est accusé de crimes de guerre pour enrôlement d’enfants. Ce procès est un signal fort envoyé à tous les chefs de guerre qui ont recours à des enfants soldats de par le monde. Ils savent que dorénavant ils peuvent être poursuivis.

La Convention internationale des droits de l’enfant précise dans son article 38 qu’aucun enfant de moins de 15 ans, et de préférence de moins de 18 ans, ne doit être autorisé à participer directement à une guerre.

De plus, en 2007, l’Unicef et le ministère français des affaires étrangères ont organisé une conférence intitulée « Libérons les enfants de la guerre ». Le texte qui en est issu, « Les engagements de Paris », a été adopté par 75 pays. Malgré son caractère non contraignant sur le plan juridique, il a été suivi de plusieurs vagues de démobilisations d’enfants.

L’ action de l’Unicef

L’Unicef France apporte actuellement son soutien aux programmes de libération et de réinsertion des enfants associés aux groupes armés à hauteur de 6 millions d’euros dans cinq pays : Haïti, République démocratique du Congo, Sri Lanka, Sud Soudan et Tchad.

Sri Lanka : des résultats encourageants dans la démobilisation des enfants soldats
La République Démocratique du Congo, principale urgence humanitaire de l’Unicef, a connu elle aussi une démobilisation récente. Des programmes de réinsertion importants y sont menés depuis plusieurs années.

L’Unicef est également préoccupé par le sort d’Omar Khadr, ex enfant soldat capturé en Afghanistan et détenu depuis à Guantanamo.





Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?